Davide Rebellin, ancien vainqueur de Liège-Bastogne-Liège, tué dans un accident de la route

Le cycliste italien Davide Rebellin, qui venait de mettre un terme à sa carrière à 51 ans, est décédé dans un accident, a confirmé son équipe, Work Service Vitalcare Vega, mercredi.

La Rédaction
Davide Rebellin
Davide Rebellin avait 51 ans. ©Reporters

Rebellin a été renversé par un camion à Montebello Vicentino, dans la province de Vicence, ont expliqué différents médias italien.

Selon le quotidien local "Il Gazzettino", le camion, quittait la bretelle d'autoroute toute proche et a renversé le cycliste, qui circulait sur son vélo. L'homme au volant ne s'est pas arrêté et a pris la fuite, mais, précise le média, on ne sait pas encore s'il s'est rendu compte ou non de ce qui s'est passé. Les carabiniers s'efforcent de reconstituer les circonstances de l'accident et de retrouver le conducteur.

Rebellin avait débuté sa carrière professionnelle en 1992 dans l'équipe GB-MG Boys Maglificio. Il a remporté 61 victoires au cours de sa longue carrière, s'imposant notamment à Liège-Bastogne-Liège (2004), la Flèche wallonne (2004, 2007 et 2009), la Clasica San Sebastian (1997), le Championnat de Zurich (1997) et l'Amstel Gold Race (2004) dans les courses d'un jour et à Paris-Nice (2008) et Tirreno-Adriatico (2001) dans les courses par étapes.

En 2004, il était devenu le premier coureur à réaliser le triplé Amstel Gold Race/Flèche wallonne/Liège-Bastogne-Liège dans les classiques ardennaises. Seul Philippe Gilbert, en 2011, a ensuite réussi à rééditer cette performance.

Son parcours avait connu un coup d'arrêt en 2008 lorsqu'il avait été contrôlé positif à l'EPO CERA lors des Jeux Olympiques de Pékin, où il avait pris la deuxième place, derrière l'Espagnol Samuel Sanchez. Condamné à deux ans de suspension, il avait dû rendre sa médaille d'argent.

A la fin de suspension, en 2011, il avait 40 ans. Il est revenu dans le peloton au sein d'une équipe continentale, Miche-Guerciotti. Il réussira encore à glaner quelques succès, comme la Tre Valli Varesine en 2011, le Tour de l'Emilie en 2014 ou la Coppa Agostoni en 2015. Son dernier succès est une étape du Tour d'Iran-Azerbaïdjan en 2016. Rebellin avait disputé sa dernière course le 16 octobre dernier à la Veneto Classic, terminant 30e.

"Cher Davide, continue de pédaler, avec le même sourire, le même enthousiasme et la même passion de toujours", a écrit son équipe sur Facebook. "Ce n'est pas comme ça que nous avions imaginer ensemble l'avenir et ce n'est pas juste de devoir se rendre si soudainement à ton absence tragique. En ce moment, il n'y a qu'une grande douleur à devoir dire au revoir à un champion et à une référence pour nous."

"A ta famille, à tes proches, à tes amis et à tous les passionnés qui, comme nous, te pleurent en ce moment, nous voulons simplement dire que nous t'imaginons sur ton vélo, à la recherche de nouvelles routes, de nouvelles montées et de nouveaux défis là-haut dans le ciel", a conclu Work Service Vitalcare Vega.


Les grandes figures du cyclisme sont en émoi après l'annonce de la mort de Davide Rebellin

Plusieurs grandes figures du monde du cyclisme, en deuil, s'est exprimé à la suite de la nouvelle.

Philippe Gilbert (ancien coureur): "Il y a quelques jours, nous avons encore fait un petit tour ensemble à Monaco, et aujourd'hui tu t'en vas au ciel. Je pense à Françoise et au reste de ta famille. Je suis très triste, tu vas nous manquer mon ami."

Alejandro Valverde (ancien coureur): "Mes condoléances à la famille aux amis de Davide Rebellin, un collègue et concurrent pendant des années. RIP."

David Lappartient (président de l'UCI): "Tragique nouvelle que la mort de l'ancien coureur professionnel italien Davide Rebellin. Mes pensées vont à ses proches en cette période difficile."

Daniele Bennati (ancien coureur): "Non, allez, dis-moi que ce n'est pas vrai."

Jens Dekker (ancien coureur): "Il y a quelque chose de tragique et poétique à la mort de Davide Rebellin. On pensait souvent qu'il mourrait avant d'arrêter le cyclisme. La vie est parfois bizarre. Repose en paix."

Vincenzo Nibali (ancien coureur): "Je suis très choqué de cette triste nouvelle. Que la terre te soit clément, RIP Davide."

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...