Remco Evenepoel au départ du Tour de France 2023 ? « Décision en décembre ou janvier », selon Lefevere

Patrick Lefevere, patron de l’équipe Soudal-Quick Step, reste évasif quant à la présence, ou non, du récent champion du monde au départ de la Grande Boucle. La décision sera prise « en décembre ou en janvier ».

Belga
 Il serait stupide de prendre une décision maintenant, juste après l’annonce du parcours, dans le feu de l’action», a expliqué Lefevere aux journalistes présents.
Il serait stupide de prendre une décision maintenant, juste après l’annonce du parcours, dans le feu de l’action», a expliqué Lefevere aux journalistes présents. ©BELGA

Le champion du monde Remco Evenepoel n’a pas assisté à la présentation du parcours du Tour 2023 jeudi. En revanche le patron de son équipe Soudal-Quick Step, Patrick Lefevere était bien présent au Palais des Congrès de Paris. Lorsqu’on lui a posé l’inévitable question de savoir si le vainqueur de la Doyenne et de la Vuelta en 2022 effectuera ses débuts sur la Grande Boucle l’année prochaine, le patron sportif du Wolfpack est resté muet.

"Aujourd’hui, je ne peux encore rien dire. Je viens seulement de découvrir le parcours. Je n’exclus rien du tout. J’ai déjà dit que nous prendrons la décision en décembre ou en janvier. Il serait stupide de prendre une décision maintenant, juste après l’annonce du parcours, dans le feu de l’action", a expliqué Lefevere aux journalistes présents.

Les adeptes du contre-la-montre n’en auront guère pour leur argent sur la Grande Boucle l’année prochaine. Un seul un contre-la-montre de 22 km est programmé en encore dans les Alpes. En revanche, le parcours du Giro, avec ses 70 kilomètres en solitaire face au chrono, semble mieux convenir au champion de Schepdael. 

"Vous (les médias, NDLR) mettez trop l’accent sur les contre-la-montre", a encore estimé Lefevere. "Il y a beaucoup d’autres étapes. Remco a prouvé dans la Vuelta cette année qu’il peut décramponner les autres en montée et gagner une étape de montagne. Cela ne doit pas toujours se passer dans les contre-la-montre."