Tour de France: d’où vient la couleur du maillot jaune?

Depuis 1919, le leader de la Grande Boucle arbore sur ses épaules un maillot jaune. Mais d’où vient cette couleur ?

La Rédaction de L'Avenir
 Jonas Vingegaard, porteur du maillot jaune
Jonas Vingegaard, porteur du maillot jaune ©Photo News

Pois, vert, blanc et… jaune. Voici les quatre maillots distinctifs que se disputent les coureurs du Tour de France. Parmi eux, le plus convoité: le légendaire maillot jaune. Il est porté par le leader du classement général de la Grande Boucle. Ces deux dernières années, il a été décroché par le Slovène Tadej Pogacar.

Son origine remonte à 1919, soit seize ans après la création de la Grande Boucle. On doit sa naissance à Henri Desgranges, qui était alors directeur du Tour de Fance.

Mais pourquoi la couleur jaune? Celle-ci faisait référence aux pages du journal L’Auto, ancêtre du quotidien l’Equipe, qui était organisateur du Tour de France tout simplement.

Maillot vert et maillot à pois?

La tunique verte qui récompense le premier du classement par points n’est, elle, apparue qu’en 1953. Sa couleur est liée à l’un des sponsors de l’époque, "La Belle jardinière", magasin de confection parisien. Derrière le maillot à pois, apparu en 1975, se cache aussi un sponsor: "Chocolat Poulain".

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...