Wout van Aert annonce être prêt pour le Tour de France: "La douleur est partie au bon moment"

Le Campinois a fait deux petits entraînements ce week-end et a roulé sans douleur au genou ce lundi.

David Lehaire
Wout van Aert annonce être prêt pour le Tour de France: "La douleur est partie au bon moment"

Son absence au championnat de Belgique, dimanche à Middelkerke, a beaucoup fait parler. Wout van Aert s’en moque. S’il n’a toujours pas évoqué la peur du Covid pour justifier son forfait, il est sorti de son silence ce mardi afin de préciser que tout va bien. “Après quatre jours d’arrêt, j’ai pu reprendre un entraînement léger ce week-end”, a-t-il fait savoir.

Sur Strava, il a indiqué avoir effectué deux petites sorties, samedi et dimanche avant de rouler plus franchement lundi. “Je n’ai pas ressenti la moindre douleur au genou, a-t-il précisé. Je pense m’être arrêté au bon moment. La petite irritation dont je souffrais est totalement partie et je suis prêt pour le Tour.”

Dimanche, en marge du championnat de Belgique, Tiesj Benoot, son équipier chez Jumbo-Visma, avait révélé que van Aert s’était, en fait, cogné le genou contre le vélo à l’entraînement.

Nouveau protocole anti-Covid

Candidat au maillot vert, Wout van Aert est, donc, entré dans la dernière ligne droite vers la Grande Boucle. Comme tous les acteurs de la grand-messe de juillet, il a pris connaissance des nouvelles mesures prises par ASO, la société organisatrice du Tour, après l’augmentation de cas de Covid. Deux jours avant le départ de la course (aujourd’hui, donc), tous les membres des équipes (coureurs et staff) doivent présenter un test antigénique négatif. Lors de chaque journée de repos, ils seront tous soumis à un test anti-Covid. En cas de contrôle positif (qu’il s’agisse d’un coureur ou d’un membre du personnel), la décision d’isolement éventuelle sera prise de manière collégiale par le médecin de l’équipe concernée, le docteur Covid-19 de l’épreuve et le directeur médical de l’UCI, sur la base des éléments cliniques disponibles. Il faut ajouter à cela que l’UCI recommande à tout ce monde d’effectuer un test antigénique quotidien jusqu’au départ, vendredi.

Wout van Aert sait à quoi s’en tenir.

Tour de France