Remco Evenepoel: «Cela allait mieux»

Douzième de l’étape, il a mieux résisté en montagne et vise le chrono de ce dimanche.

J. Gil.
Remco Evenepoel: «Cela allait mieux»

Il restait un peu plus de sept kilomètres d’ascension quand Remco Evenepoel a tenté d’accélérer. Même s’il était assez loin au classement général, le maillot jaune Jakob Fuglsang a directement sauté dans la roue du Belge, pour ne pas prendre le risque de le voir revenir trop près de lui avec la perspective du contre-la-montre final. Si le Danois a finalement perdu sa tunique de leader au sommet, cette accélération a montré que le dernier vainqueur de Liège-Bastogne-Liège allait mieux en cette fin de Tour de Suisse.

Tour de France