Van Aert: «Le vert est une belle couleur!»

Déçu de ne pas avoir gagné une deuxième étape, Wout van Aert se console avec le maillot du classement par points.

Julien Gillebert
 Wout van Aert a perdu son maillot jaune mais a conservé son maillot vert.
Wout van Aert a perdu son maillot jaune mais a conservé son maillot vert. ©BELGA

I

l n’a pas caché sa déception, Wout van Aert. Il avait une deuxième victoire d’affilée dans le viseur, ce lundi. Au lendemain de son succès conquis de manière autoritaire, dimanche, à Beauchastel, sur l’étape d’ouverture du Critérium du Dauphiné, le champion de Belgique espérait à nouveau faire parler sa pointe de vitesse dans un peloton réduit par le profil difficile de cette seconde étape. Mais l’échappée matinale est parvenue à résister de justesse au retour du peloton, de la meute réglée au sprint pour la… sixième place par Wout van Aert.

Soit derrière les cinq valeureux résistants (le Belge Xander Vervloessem a dû lâcher prise), le Norvégien Anders Skaarseth, les Français Alexis Vuillermoz (le lauréat), Olivier Le Bac, Anthony Delaplace et l’Américain (aux origines belges) Kevin Vermaerke dont le peloton, avec les coéquipiers de Wout van Aert, ne s’est pas assez méfié, se mettant en route trop tard.

"L’allure a été très rapide dans la très longue ascension et nous avons récupéré deux minutes sur l’échappée, alors nous étions confiants sur les chances de les reprendre, mais je pense que tout le monde a été surpris par la vitesse qu’ils ont réussi à conserver dans le final, a commenté van Aert. Il y a eu deux petites côtes dans les 15 derniers kilomètres et tout le reste, c’était de la descente. On ne reprend pas beaucoup de temps sur un terrain comme celui-là… Les gars de l’échappée ont joué intelligemment, chapeau à eux!"

Le maillot vert au Tour?

En plus de ne pas avoir gagné la deuxième course de sa reprise après sa troisième place décrochée à Liège-Bastogne-Liège, van Aert a perdu son maillot jaune. Il se console avec le maillot vert, qu’il conserve. "Le vert est une belle couleur, j’espère bien la porter un peu plus souvent dans quelques semaines", a-t-il commenté dans un sourire, faisant bien évidemment référence au Tour de France, sur lequel il aura l’autorisation de Jumbo-Visma pour disputer le classement par points, en plus de sa traque de nouvelles victoires d’étapes et du boulot qu’il effectuera pour les leaders du classement général. "Je suis un peu déçu. J’ai fait un bon sprint, mais c’est dommage de l’emporter pour la sixième place plutôt que pour la victoire…"

Même si ce n’était pas pour la première place, van Aert s’est à nouveau rassuré sur sa pointe de vitesse. "Je n’ai pas toujours eu des super-sensations au sprint cette saison, mais on a beaucoup travaillé ce domaine et cela s’est très bien passé, avait-il commenté dimanche, après sa victoire.J’avais aussi quelques interrogations par rapport à ma forme, comme je n’avais plus roulé en compétition depuis longtemps, mais j’ai pu montrer que j’avais déjà de bonnes jambes." Et cela promet pour la suite!

La troisième étape, disputée ce mardi entre Saint-Paulien et Chastreix-Sancy, ne se terminera pas par un sprint massif.

Après un petit col de troisième catégorie en début d’étape et une montée de quatrième catégorie dans le final, l’arrivée sera placée au sommet d’une ascension d’un peu plus de six kilomètres à 5,6% de moyenne.

Tour de France