Sylvain Moniquet «content de finir sur une bonne note» sur le Tour d’Italie

Sylvain Moniquet a à nouveau attaqué dans la dernière étape de montagne du Tour d’Italie.

J. Gt.
Sylvain Moniquet «content de finir sur une bonne note» sur le Tour d’Italie
©Photo News

Sylvain Moniquet peut être fier de son Giro. Le grimpeur namurois a réussi son deuxième Grand Tour. Sur lequel il a été très actif. Avec de plusieurs échappées réussies, mais aussi de nombreuses tentatives de fugues. Ce samedi, sur la dernière étape en ligne de ce Tour d’Italie, Sylvain Moniquet a encore fait partie de la bonne échappée du jour entre Belluno et la terrible Marmolada.

Le jeune coureur namurois a été très offensif en début d’étape et a participé à l’élaboration du bon coup, avec treize autres solides coursiers, dont Mathieu van der Poel, le futur vainqueur Alessandro Covi, son coéquipier Davide Formolo, Sam Oomen, Giulio Ciccone ou le Belge Mauri Vansevenant.

"L’objectif était d’aller dans l’échappée pour la dernière étape en ligne", raconte le coureur de Lotto-Soudal. "Il fallait voir en fonction des jambes et des organismes, car tout le monde était vraiment fatigué en cette fin de dernière semaine de course. J’ai réussi à le faire, à partir dans une côte à cinq kilomètres à cinq pourcents, avec des hommes forts. Cela a roulé très fort sous la pluie.

Le bon temps est revenu ensuite, dans les vallées. Nous avons passé le col du Passo San Pelegrino, qui était vraiment super long, avec seize kilomètres. Malheureusement, j’ai dû lâcher prise dans le col suivant, le Passo Pordoï. C’est dommage, j’étais cuit, mais bon, je suis content de finir sur une bonne note ce Tour d’Italie. Il reste une étape ce dimanche, avec un contre-la-montre, mais, pour moi le Giro s’est terminé ce samedi."

Tour de France