NBA: Boston sombre à Oklahoma City, Antetokounmpo encore en trombe avec 55 points

Giannis Antetokounmpo, auteur de 55 points, meilleur total de sa carrière, a mené Milwaukee à la victoire contre Washington (123-113), mardi en NBA où Boston, leader de la conférence Est, a reçu une correction chez le mal classé Oklahoma City (150-117).

Belga
MILWAUKEE, WISCONSIN - JANUARY 03: Giannis Antetokounmpo #34 of the Milwaukee Bucks reacts to a score during the second half of a game against the Washington Wizards at Fiserv Forum on January 03, 2023 in Milwaukee, Wisconsin. NOTE TO USER: User expressly acknowledges and agrees that, by downloading and or using this photograph, User is consenting to the terms and conditions of the Getty Images License Agreement.   Stacy Revere/Getty Images/AFP (Photo by Stacy Revere / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP)
Le "Greek Freak" reste tout-puissant en ce tout début d'année. ©2023 Getty Images

Le "Greek Freak" reste tout-puissant en ce tout début d'année: après les 45 et 43 pions passés à Chicago et Minnesota pour finir 2022, il a franchi le stade supérieur de la cinquantaine. Et il fallait bien ça, pour permettre aux Bucks, champions en 2021, de prendre leur revanche sur les Wizards qui les avaient sèchement battus dimanche en son absence (118-95).

Auteur d'un 20/33 aux tirs (10 rbds, 7 passes), Antetokounmpo a inscrit 19 points dans le 4e quart-temps, nécessaires pour contenir les velléités de remontée de Washington (10e), qui restait sur cinq victoires.

Sa performance offensive de taille vient alimenter une période faste en la matière, au lendemain des 71 points de Donovan Mitchell (Cleveland), devenu le sixième joueur de l'histoire à marquer autant dans une rencontre, et des 54 autres de Klay Thompson (Golden State). De quoi constituer déjà le 14e match de la saison à 50 points ou plus inscrits par une seul joueur, quand il y en a eu 19 l'an passé.

Avec ce succès, Milwaukee demeure troisième à l'Est, mais se rapproche de Brooklyn, qui, sans jouer, se rapproche aussi des Celtics, foudroyés comme rarement chez le Thunder, modeste 12e à l'Ouest et qui était pourtant privé de son meilleur élément, Shai Gilgeous-Alexander, malade.

En son absence, c'est Josh Giddey (25 pts) qui a guidé OKC, pour établir un nouveau record de points inscrits dans un match par l'équipe depuis son déménagement en provenance de Seattle, lors la saison 2008-2009.

La dernière rencontre du soir, qui n'a pas manqué de suspense, a vu Sacramento s'imposer d'un souffle à Utah (117-115), le temps pour De'Aaron Fox de s'élever sur un double-pas gagnant à moins d'une seconde du terme.

Il s'en est tout de même fallu de peu pour que la joie soit du côté du Jazz, puisque Lauri Markkanen (28 pts) a réussi un shoot à trois points lors de l'ultime action. Panier refusé, car le ballon a quitté sa main juste après le buzzer.

Prépondérant pour les Kings, Fox a fini avec 37 points dans la musette dont 20 dans le seul dernier quart-temps, bien épaulé par le pivot Domantas Sabonis (21 pts, 14 rbds, 8 passes).

Sacramento conforte ainsi sa 5e position à l'Ouest, Utah enchaîne un 5e revers de rang et stagne à la 10e place.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...