54 points pour Klay Thompson, le buzzer beater pour Looney: c’était la folie à Golden State (vidéos)

Cette nuit a été historique en NBA. Outre les 71 points et 11 assists de Donovan Mitchell, d’auteurs joueurs ont réalisé des performances XXL. À l’image des 54 points de Klay Thompson, des 44 points de DeMar DeRozan, des 43 points de LeBron James ou encore des 42 points de Joel Embiid.

Augustin Pirard
SAN FRANCISCO, CALIFORNIA - JANUARY 02: Kevon Looney #5 of the Golden State Warriors is surrounded by teammates after he made the game-winning shot at the buzzer of double overtime to beat the Atlanta Hawks at Chase Center on January 02, 2023 in San Francisco, California. NOTE TO USER: User expressly acknowledges and agrees that, by downloading and or using this photograph, User is consenting to the terms and conditions of the Getty Images License Agreement.   Ezra Shaw/Getty Images/AFP (Photo by EZRA SHAW / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP)
Kevon Looney a inscrit le panier de la victoire. ©2023 Getty Images

La star de Cleveland Donovan Mitchell a sorti le grand jeu lundi soir en NBA, inscrivant 71 points pour permettre aux Cavaliers de mater les Bulls, 145-134 après prolongation, leur 24e succès de la saison.

Mitchell est ainsi devenu le septième joueur à inscrire 70 points ou plus lors d’une rencontre de NBA.

Dans ce match, les Bulls, qui n’ont jamais été menés avant la prolongation, ont dû rendre les armes malgré les 44 points de DeMar DeRozan.

10 triples pour Thompson et 54 points

Les Golden State Warriors, champions NBA en titre, sont venus à bout des Atlanta Hawks après deux prolongations (143-141), Klay Thompson battant son record de la saison avec 54 points et ajoutant 7 rebonds.

À 141-141, dans la deuxième prolongation, Kevon Looney a pris deux rebonds offensifs pour donner la victoire sur un tir sur le buzzer.

L’embellie semble poindre pour la franchise de San Francisco, qui reste privée de son joueur vedette Stephen Curry mais en est désormais à cinq victoires d’affilée à domicile.

43 points et 11 rebonds à… 38 ans pour King James

Toujours en Californie, après avoir célébré comme il se doit son 38e anniversaire aux dépens d’Atlanta dimanche, LeBron James a martyrisé les Charlotte Hornets, en marquant plus d’un tiers (43) des points de ses Lakers, victorieux 121-115.

"On avait besoin de ça au moment de boucler cette série de déplacements”, a réagi James, qui a aussi pris 11 rebonds.

LA reste toutefois dans les bas-fonds de la conférence Ouest (12e, 16 v. et 21 d.).

42 points et 11 rebonds, Embiid a imité LeBron

Les Nuggets ont bu la tasse à Minneapolis (124-111), face à des Timberwolves pourtant mal en point (six revers de rang). Anthony Edwards a réalisé le double-double (29 pts, 10 rbds) tandis que Rudy Gobert s’est contenté de huit points, 4 rebonds et trois passes.

Quant aux Pelicans, ils se sont inclinés à Philadelphie (120-111), face à des Sixers portés par Joel Embiid (42 pts, 11 rbds). Mais la plus mauvaise nouvelle du soir pour La Nouvelle-Orléans, en attendant de connaître la durée exacte de son indisponibilité, reste la nouvelle blessure de Zion Williamson, touché aux adducteurs.

Le titre de MVP pour Doncic ?

Cette année, les joueurs multiplient les performances historiques, à l’image d’un Luka Doncic en mode MVP depuis le début de la saison. Peu avant la nouvelle année, auteur de 60 points, 21 rebonds et 10 passes, le Slovène est devenu le premier joueur de l’histoire de la NBA à réaliser un triple-double avec au moins 60 points et 20 rebonds.

Hier soir, Doncic a encore compilé 39 points, 12 rebonds et 8 assists lors du succès des Mavs face aux Rockets (111-106).

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...