Coupe du monde: Les Belgian Cats déroulent et se rassurent face à la Bosnie

La Belgique s’est facilement imposée (85-55) contre la Bosnie-Herzégovine dans son quatrième match de groupe à la Coupe du monde.

Belga
 Avec 18 points, Hind Ben Abdelkader termine meilleure scoreuse de l’équipe belge.
Avec 18 points, Hind Ben Abdelkader termine meilleure scoreuse de l’équipe belge. ©BELGA 

C’est sous les regards du nouveau champion du monde de cyclisme Remco Evenepoel et de la vice-championne de la petite reine Lotte Kopecky que les Belgian Cats ont battu la Bosnie-Herzégovine 85-55, dans leur quatrième match en Coupe du monde de basket féminin, ce lundi à Sydney.

Elles menaient 37-22 à la pause. Ce succès les rassure après une prestation en demi-teinte, malgré la victoire, samedi contre Porto Rico.

Hind Ben Abdelkader (18 pts, 4/7 à 3 pts et 3/4 à 2 pts en 18 minutes), Kyara Linskens (13 pts, 7 rebs) et Julie Vanloo (13 pts 3/7 à 3 pts) ont été les meilleures réalisatrices côté belge. La mauvaise nouvelle est la blessure au mollet dont souffrirait la capitaine des Cats Emma Meesseman qui n’a pas joué après la pause. Elle devrait passer une échographie, a annoncé la RTBF.

Si la qualification pour les quarts de finale ne faisait plus vraiment de doute, cette victoire, la troisième en quatre matches "Down Under", permet à la Belgique de terminer au plus mal troisième du groupe A. Les Belges joueront pour la seconde place mardi contre la Chine (5h30 belges).

Face à des Bosniennes (26e au ranking FIBA), qui avaient perdu leurs trois premiers matches en Australie, mais qui n’ont jamais réussi aux Cats, les Belges ont soigné leur défense bien décidées qu’elles étaient à empêcher la star adverse Jonquel Jones de rééditer sa performance de Sarajevo (44 pts et 18 rebs) lors de la défaite 87-81 en début d’année pour les débuts du coach Valéry Demory à la tête de la sélection belge. De fait, la Bahaméenne d’origine a été limitée à 8 points et 8 rebonds.

Après dix minutes, le marquoir indiquait 17-12 pour la Belgique et Jones n’avait pas inscrit le moindre point. Les Bosniennes n’avaient rentré que 4 de leurs 16 tirs. L’écart aurait pu être plus grand avec un peu plus d’adresse des Cats en attaque. Le deuxième quart débuta bien puisque les Belges firent le break (26-16, 13e) malgré une Emma Meesseman toujours absente offensivement (1/6 aux tirs). S’ensuivit quatre minutes et demie sans le moindre point belge que leurs adversaires ne purent mettre à profit tant la défense belge était concentrée (26-20, 17e). Les Cats, plus vives, rejoignaient la pause à plus 15 (37-22) grâce à un troisième tir primé de Julie Vanloo (13 pts au repos).

Plus rien ne menaça le succès belge dans les deux dernières périodes. La Bosnie, qui n’avait plus d’espoir de qualification n’insista pas et se retrouva rapidement à moins 20 (47-27, à la 24e). Demory pouvait faire tourner son effectif en vue du duel qui s’annonce délicat face aux Chinoises « la révélation de cette Coupe du monde », selon Demory qui s’était confié à la RTBF. Les Cats eurent le bon goût de continuer à s’appliquer et bouclaient le troisième quart-temps sur la marque de 62-39. Alors que les choses étaient entendues, les remplaçantes belges eurent à cœur de bien terminer à l’instar de Hind Ben Abdelkader meilleure marqueuse de la rencontre.