Les Belgian Cats face à leur bête noire

Cette nuit, à 3 h 30, la Belgique sera opposée à la Bosnie-Herzégovine lors de la quatrième rencontre du groupe A à la Coupe du monde disputée en Australie.

Christelle Warnotte
 Une victoire cette nuit face à la Bosnie-Herzégovine et les Belgian Cats sont mathématiquement assurées des quarts de finale.
Une victoire cette nuit face à la Bosnie-Herzégovine et les Belgian Cats sont mathématiquement assurées des quarts de finale. ©BELGA 

Jonquel Jones face à la Belgique… Sans retirer le mérite de cette équipe de Bosnie-Herzégovine, la joueuse bahaméenne, naturalisée bosnienne, a par le passé posé bien des soucis à notre équipe nationale. À deux reprises, elle a fait tourner la tête des joueuses belges pour mener son équipe à la victoire. C’était lors de l’Euro 2021 et plus récemment lors des éliminatoires pour l’Euro 2023.

Il serait de bon aloi de faire mentir l’expression: jamais deux sans trois. Et la Belgique a tout en main pour le faire. Sans oublier qu’une victoire face à la Bosnie-Herzégovine et la qualification pour les quarts serait mathématiquement assurée.

Dans l’autre camp, la Bosnie n’a plus droit à l’erreur sous peine d’être définitivement éliminé de la Coupe du monde. Une situation peut-être voulue par une équipe en conflit avec sa fédération pour des raisons financières. Il a même été question un moment dans le chef des joueuses de ne pas participer au Mondial. C’est sans doute ce qui explique en partie ses résultats pour le moins étonnants depuis le début du tournoi avec trois sévères défaites en trois rencontres (58-82 face à Porto Rico, 98-51 face à la Chine et 66-99 face à la Corée). En sachant que l’équipe bosnienne doit encore jouer contre les USA, ses chances de qualification sont réduites à néant.

Mais attention à un réveil soudain face aux Belges, histoire de quand même sortir la tête haute du tournoi.