APL, la basket bannie par la NBA

Un Petit Poucet de la basket a été banni de la prestigieuse NBA. Motif? Ses chaussures donnent un avantage trop important à celui qui les porte. Un coup de pub inespéré pour le fabricant de ces bottes de 7 lieues du XXIe siècle.

Julien Rensonnet

Il parait que les baskets APL – pour «Athletic Propulsion Lab» - permettent à celui qui les porte de sauter 9 cm plus haut. Une caractéristique qui a fait dire à la toute puissante NBA que le modèle «Concept 1» donnerait «un avantage trop important aux joueurs qui l'adopteraient». Et la league pro américaine de reléguer l'outsider de la pompe crissante sur le banc. Au ban des terrains, même.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...