Changement sportif et privé pour Matthias Casse avant le Masters à Jérusalem

L’Anversois espère finir l’année 2022 en remportant une nouvelle médaille, à Jérusalem où le Masters réunit les 36 meilleurs judokas.

Guy Beauclercq
 Casse s’est entraîné face à… Libeer lors du stage olympique, à Belek.
Casse s’est entraîné face à… Libeer lors du stage olympique, à Belek. ©BELGA

Dernier rendez-vous d’une longue saison qui, pour Matthias Casse, a commencé le 29 janvier, à Almada (Portugal), le Masters réunit le Top 36 mondial cette semaine, à Jérusalem. Et, en -81 kg, ils sont tous là ou presque. Parmi les dix premiers mondiaux, seul manque à l’appel le Japonais Nagase (N.7), champion olympique en titre. Battu au Grand Chelem de Tokyo par son compatriote Kohara, il a préféré s’abstenir. Le comble est que son vainqueur, réapparu sur la scène internationale après trois ans et demi, n’en sera pas non plus, car il n’occupe que le 45e rang au ranking.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...