Tiger Woods a renoué avec la compétition au Masters 13 mois après son accident

La légende du golf Tiger Woods a officiellement repris la compétition au 86e Masters d’Augusta, premier Grand Chelem de la saison, plus de treize mois après l’accident de voiture qui a failli lui coûter la jambe droite, ce jeudi en Géorgie.

Afp
 Tiger Woods a tapé sa première balle sur le parcours mythique du Masters d’Augusta une demi-heure plus tard que prévu en raison d’orages survenus à l’aube.
Tiger Woods a tapé sa première balle sur le parcours mythique du Masters d’Augusta une demi-heure plus tard que prévu en raison d’orages survenus à l’aube. ©AFP

L’Américain de 46 ans, vainqueur de quinze Majeurs, a tapé sa première balle sur le parcours mythique à 11h05 locales (17h05 françaises, 15h05 GMT), une demi-heure plus tard que prévu en raison d’orages survenus à l’aube, auxquels a brièvement succédé la bruine. Dans son groupe, figurent le Sud-Africain Louis Oosthuizen et le Chilien Joaquin Niemann qui n’était pas né lorsqu’il s’adjugea son premier Masters en 1997.

Woods tentera, après 17 mois sans jouer - son dernier tournoi était l’édition 2020 du Masters décalée à novembre en raison du Covid-19 - d’y remporter un sixième titre pour égaler le record de son glorieux aîné Jack Nicklaus, qui a donné le coup d’envoi avec un autre ancien lauréat Tom Watson.

D’abord tout vêtu de noir, des chaussures, adaptées à ses besoins et qui ne sont pas de son équipementier habituel, à la casquette, en passant par le pantalon et un pull léger, il a fini par dévoiler un t-shirt à col montant serré au cou rose fuchsia et une partie haute de son corps particulièrement musclée.

«Un chemin difficile»

Mais c’est sa jambe droite qui attirait tous les regards, pendant qu’il allait du practice aux trois premiers trous, pour un ultime échauffement, non sans avoir à s’arrêter souvent en chemin car des anonymes aux stars de la petite balle blanche, tous voulaient saluer le héros de retour.

A Augusta où il a toujours franchi le cut et dont il connaît les moindres recoins, Woods sait que le relief sera sa principale difficulté. Et son premier challenge sera d’y tenir la distance sur quatre tours.

Il avait évité de peu l’amputation, après sa sortie de route le 23 février 2021 près de Los Angeles, pour les multiples fractures ouvertes qui ont nécessité de lui insérer une tige métallique dans le tibia, et des vis pour consolider les os du pied et de la cheville.

Woods avait été hospitalisé pendant des semaines et incapable de marcher pendant des mois. "Ce fut un chemin difficile. Revenir jouer ici m’apparaissait alors très peu probable", a-t-il confié mardi en conférence de presse.

Mais le Tigre, le corps déjà meurtri par un nombre incalculable de blessures, a une nouvelle fois su se relever, pour réussir un retour que personne n’attendait si rapide à Augusta, où il sera le 973e mondial le plus scruté et le plus craint de l’histoire.

D’autant que Tiger Woods a prévenu: "Je ne me présente pas à un tournoi si je ne pense pas pouvoir le gagner".