La tuile pour Toma Nikiforov!

Blessé aux côtes, le Bruxellois sera privé de tatami pendant au moins une semaine.

La Rédaction de L'Avenir
 Blessé aux côtes, Toma Nikiforov devra adapter son programme d’entraînements.
Blessé aux côtes, Toma Nikiforov devra adapter son programme d’entraînements. ©D. R.

Après Matthias Casse en -81 kg samedi, c’est Toma Nikiforov qui a connu une mauvaise journée en -100 kg ce dimanche, à Antalya.

Exempté du premier tour de ce Grand Chelem, le Bruxellois s’est incliné, au troisième, face au Roumain Gonzalez (32 ans), vice-champion olympique 2012 et champion du monde 2013 en… -90 kg, monté dans la catégorie supérieure il y a un an.

Au-delà de cette défaite précoce, ses conséquences sont assez graves pour Toma qui est sorti du tatami avec une blessure aux côtes.

"Il est encore trop tôt pour se prononcer sur la nature exacte de cette blessure car il faudrait sans doute passer des examens, mais ce qui est sûr, c’est que sa préparation pour l’Euro sera perturbée!, regrette Damiano Martinuzzi. Toma a sans doute commis une erreur en voulant bloquer l’attaque de son adversaire plutôt que de l’esquiver. Le Roumain a enchaîné avec une immobilisation, mais le combat était déjà perdu. Nous voilà maintenant en Turquie avec un stage auquel il ne pourra pas participer. Je pense qu’il en a pour une ou deux semaines sans judo."

Une tuile! L’Euro est prévu fin du mois, à Sofia et ce n’est évidemment pas le moment de relâcher au niveau des entraînements.

Battu par plus petit…

Auparavant, le champion d’Europe avait déjà semblé emprunté face au Kazakh Bozbayev, dont il avait quand même fini par se débarrasser sur une troisième pénalité très logiquement infligée à son rival après une trentaine de secondes en prolongation.

"Toma déteste vraiment ce genre d’adversaires, plus petits que lui. Car ce Kazakh monte également des 90 kg. Mais il a respecté le plan tactique que nous nous étions fixé. Donc, même s’il manquait d’explosivité, il s’est imposé comme nous le pensions. Vous savez, on ne peut pas tout gagner par ippon… Et on ne peut remporter tous les tournois! La réflexion vaut pour Matthias (Casse), battu lui aussi par le Brésilien Schimidt, puis par l’Allemand Ressel, alors qu’il était malade. Pour lui, mieux vaut perdre à Antalya qu’à Sofia!"

Reste à savoir comment le Bruxellois et l’Anversois se remettront physiquement et mentalement de ce rendez-vous turc, le tout dernier avant le véritable objectif.

"Il en faut plus pour perturber Matthias qui n’a pas son pareil pour tourner la page d’une défaite, dont il tire toujours les enseignements. En revanche, pour Toma, ce coup d’arrêt tombe vraiment mal."

La sélection belge probable pour l’Euro

Hommes

-60 kg  Jorre Verstraeten.

-81 kg  Matthias Casse, Sami Chouchi.

-100 kg Toma Nikiforov (?).

+100 kg Yves Ndao.

Femmes

-48 kg  Ellen Salens.

-52 kg  Charline Van Snick (?).

-57 kg  Mina Libeer.

-70 kg  Gabriella Willems.