JO 2022: Thibaut de Marre rattrapé dans le skiathlon remporté par le Russe Alexander Bolshunov

Thibaut de Marre n’a pas terminé le skiathlon, dimanche au Centre national de ski de fond de Zhangjiakou.

JO 2022: Thibaut de Marre rattrapé dans le skiathlon remporté par le Russe Alexander Bolshunov

Le Grenoblois de naissance qui dispute à 23 ans ses premiers Jeux n’a pu aller au terme des 15 km en style classique et 15 km en style libre de la première épreuve masculine de ski de fond aux Jeux Olympiques d’hiver de Pékin. Il a concédé un tour de retard après le 20e kilomètre. Il a été classé officiellement 54e.

Il est vrai que le Russe Alexander Bolshunov a survolé la compétition dans la seconde moitié de la course. Le champion du monde de skiathlon 2021 est ainsi devenu champion olympique pour la première fois de sa carrière après ses quatre podiums (trois en argent et un en bronze) il y a quatre ans en Corée du Sud. Son compatriote Denis Spitsov a pris la médaille d’argent à 1:11.0. Le Finlandais Iivo Niskanen enlève la médaille de bronze à 2:00.2. Les Norvégiens ont dû se contenter des 4e et 5e places avec Hans Christer Holund relégué à 2:30.9 et Paal Golberg qui a concédé 2:52.5.

Parti prudemment de Marre occupait la 58e place après 7,5 km, position qu’il conservait au tiers de l’épreuve (km 10). À mi-parcours, au changement de matériel (skis et bâtons), le seul représentant belge en ski de fond dans ces JO pointait en 55e position à 5:37.2 du leader russe Alexander Bolshunov. Il gagna une place au passage des deux tiers de la course (54e) avant de devoir s’arrêter après avoir été "lappé".

Thibaut de Marre participera encore dans ces Jeux aux épreuves de sprint (le mardi 8), et au 15 km classique (le vendredi 11) avant peut-être le 50 km libre (le samedi 19) s’il se qualifie.

Thibaut de Marre a participé à une «course historique»

Le fondeur belge Thibaut de Marre est devenu un olympien en prenant le départ du skiathlon des JO d’hiver de Pékin, dimanche au Centre national de ski de fond de Zhangjiakou. "Je sens que la pression s’est envolée", a dit le Grenoblois de naissance, qui a concédé un tour de retard après le 20e des 30 kilomètres de la course, scindée en 15 km en style classique et 15 km en style libre.

"Je n’ai malheureusement pas pu aller au bout car j’ai été dépassé par le premier. J’ai donc dû m’arrêter", a dit de Marre, rattrapé par le futur vainqueur, le Russe Alexander Bolshunov.

Favori au titre olympique, Bolshunov s’est imposé avec une avance de 1:11.0 sur son compatriote Denis Spitsov et de 2:00.2 sur le Finlandais Iivo Niskanen. "L’avance des meilleurs aujourd’hui, je crois que c’est du jamais-vu. J’ai l’impression d’avoir participé à une course historique", a ajouté le Belge de 23 ans.

"Je me sentais plutôt bien sur la piste que les concurrents avec lesquels j’ai parlé trouvent très difficile. Je suis donc content d’avoir pu dompter le parcours. J’avais de bonnes sensations pendant le 15 km classique, j’ai engrangé de la confiance pour les prochaines courses", a ponctué de Marre.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.