Saive en justice pour coups et blessures

Le champion de tennis de table belge, Jean-Michel Saive, accuse son ex-beau-père de coups et blessures, devant le tribunal correctionnel de Tongres. Saive réclame 5.000 euros de dommages et intérêts.

Saive en justice pour coups et blessures
9087 ©(photo Belga)

Jean-Michel Saive affirme que l'homme l'a poussé dans les escaliers au moment de sa séparation, ce qui a blessé le sportif et l'a obligé à déclarer forfait pour un tournoi international important.

Le tribunal rendra son jugement le 7 mars.

Les faits se sont déroulés le 6 avril 2005 à Wellen, où Saive a habité un temps avec son épouse de l'époque. Dans le cadre de la séparation, Jean-Michel Saive avait obtenu un droit de visite, mais selon les grands-parents, il ne le prenait pas vraiment au sérieux, ce qui avait donné lieu plusieurs fois à des discussions et des prises de bec.

Jean-Michel Saive affirme que son beau-père, le jour des faits, l'a poussé volontairement dans les escaliers alors qu'il venait chercher son enfant. Le grand-père a nié les faits mercredi. Jean-Michel Saive n'était pas présent à l'audience mercredi, mais il s'était fait représenter par son avocat. (Belga)