Euro indoor : De Smet, Nkansa et Doom réusissent les minima pour Istanbul

Comme Alexander Doom, ils ont réussi les minima européens pour Istanbul ce week-end.

Laurent Monbaillu
Euro indoor : De Smet, Nkansa et Doom réusissent les minima pour Istanbul

La saison indoor a pris son envol de manière assez spectaculaire, et en deux temps, lors du week-end écoulé. Trois athlètes belges, Delphine Nkansa (60m), Alexander Doom (400m) et Tibo De Smet (800m), en ont profité pour réussir les minima pour les championnats d’Europe d’Istanbul, qui se dérouleront du 2 au 5 mars, et grossir les rangs d’une équipe où Cynthia Bolingo (400m), Nafi Thiam (hauteur et heptathlon), Noor Vidts (heptathlon), Julien Watrin (400m), Kevin Borlée (400m), Eliott Crestan (800m), Aurele Vandeputte (800m), Michael Obasuyi (60m h.), Ben Broeders (perche) et les Belgian Tornados ont été présélectionnés sur base de performances antérieures.

La palme revient à Tibo De Smet, éblouissant ce dimanche au Luxembourg où, bien emmené par un lièvre et par le Kenyan Collins Kipruot, qu’il a déposé à 100 mètres du but, le Gantois a pulvérisé son record personnel (1:46.80) mais surtout amélioré d’une seconde le record de Belgique que détenait Eliott Crestan depuis l’an dernier (1:46.11). Avec un chrono de 1:45.04, meilleure performance mondiale d’une saison encore jeune, le demi-finaliste du dernier Euro en plein air à Munich se hisse, à 23 ans, au 11e rang des meilleurs performeurs européens de l’histoire. Et ce n’est qu’un début…

Doom devant les Borlée

Au cours du même meeting, Alexander Doom s’est aussi fendu d’un nouveau record, sur 400m, signant en 46.20 le 4e chrono belge de l’histoire qui lui permet de "sauter" les trois frères Borlée notamment et de bondir au troisième rang derrière Julien Watrin (45.88) et Cédric Van Branteghem (46.18).

Quant à Delphine Nkansa, elle se place dans le sillage immédiat de Kim Gevaert (7.10), mais devant Cynthia Bolingo (7.25), après avoir fait passer son temps de référence de 7.39 à 7.24, ce samedi, à Eaubonne, en France. La sprinteuse de 21 ans, qui s’est révélée en 2022 avec une finale (en relais) et deux demi-finales à l’Euro, n’a pas fini de nous étonner…

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...