Championnats européens: Kevin se blesse sur 400m et n’est «pas optimiste pour la suite de l’Euro»

Kevin Borlée a dû abandonner dans la deuxième demi-finale du 400 m des championnats d’Europe d’athlétisme, mardi à Munich.

Belga
Championnats européens: Kevin se blesse sur 400m et n’est «pas optimiste pour la suite de l’Euro»

Le vice-champion d’Europe en titre a ressenti une douleur fulgurante à l’ischio-jambier droit après moins de 200 mètres de course. Il pense souffrir d’une contracture. "Ce n’est pas si grave, je pense, mais je ne suis pas optimiste pour la suite de l’Euro", a expliqué le capitaine des Tornados.

"J’avais une petite douleur derrière le genou avant la course", a-t-il indiqué. "Cela m’arrive assez souvent, mais cela provoquait déjà un déséquilibre. À part ça, je me sentais bien. L’échauffement s’est bien passé aussi. Et puis après 180 mètres, ça se passe mal. Je ressens une douleur vive dans l’ischio-jambier droit. Ce n’est pas si grave, je pense, mais je ne suis pas optimiste pour la suite de l’Euro. C’est trop court, même si ce n’est qu’une petite contracture. L’année dernière, aux Jeux, j’ai eu une blessure au tendon. C’est différent. C’est une blessure musculaire. Nous allons l’examiner avec le médecin et faire une échographie. Nous en saurons plus alors. Je ne peux pas dire grand-chose sur le 4x400 mètres pour le moment. Peut-être que ce n’est pas si grave et que je pourrai rapidement revenir. Nous devrons attendre et voir."

Les Belgian Tornados disputeront leur série vendredi matin (vers 11h10). La finale du 4x400 mètres aura lieu samedi soir (à 21h15). Les Belges défendent leurs titres conquis en 2016 et 2018.

Outre Kevin Borlée, Alexander Doom n’a pas non plus réussi à atteindre la finale. Dylan Borlée sera donc le seul Belge en finale du 400 mètres mercredi soir (à 21h43). "J’avais aussi les jambes pour une finale", soupire Kevin Borlée. "C’est vraiment dommage. Surtout parce que j’aurais pu faire cette finale avec Dylan. Je suis très fier de lui. Il le mérite vraiment. Ce n’était pas toujours facile pour lui. Il était directement en demi-finales, tout comme moi et Alexander. Vous n’avez aucune marge là, c’est presque comme une finale. Mais il a été très fort aujourd’hui. Et en finale, tout est possible. Il doit atteindre son niveau et ensuite beaucoup de choses sont possibles."