Championnats européens: Aleksandra Lisowska championne d’Europe du marathon, Hanne Verbruggen termine 8e

La Polonaise Aleksandra Lisowska est devenue championne d’Europe du marathon (42,195 km) lundi lors des championnats d’Europe d’athlétisme, organisés dans le cadre des championnats multisports européens, à Munich.

Belga
 La Polonaise a franchi la ligne en 2h28:36.
La Polonaise a franchi la ligne en 2h28:36. ©BELGA

Elle a franchi la ligne en 2h28:36. La Croate Matea Parlov et la Néerlandaise Nienke Brinkman viennent compléter le podium. Hanne Verbruggen, première Belge au classement, a pris la 8e place.

Mieke Gorissen et Astrid Verhoeven étaient les deux autres Belges présentes parmi les 63 athlètes au départ de ce marathon organisé dans les rues de Munich et ont pris la 13e et la 32e place.

Le groupe de tête qui atteignait la mi-course en 1:14.33 était composé de 16 coureuses, dont Hanne Verbruggen. La Belge occupait la troisième position derrière Nienke Brinkman et la Française Mélody Julien.

De son côté Mieke Gorissen, un mois seulement après les Mondiaux d’Eugene où elle a pris la 19e place du marathon, lâchait dès les premiers kilomètres et comptait un peu plus d’une minute de retard sur les premières. Astrid Verhoeven pointait, quant à elle, en avant-dernière position.

Mélody Julien haussait le tempo et provoquait des cassures dans le peloton de tête. Au 25e kilomètre, elles n’étaient plus que neuf, à savoir Mélody Julien (France), Nienke Brinkman (Pays-Bas), Hanne Verbruggen, Giovanna Epis (Italie), Fionnuala McCormack (Irlande), Miriam Dattke (Allemagne), Fabienne Schlumpf (Suisse), Matea Parlov (Croatie) et Aleksandra Isowska (Pologne).

Au 30e kilomètre, l’Allemande Domenika Mayer recollait au groupe de tête, alors que la Française Mélody Julien montrait des signes de faiblesse. Mieke Gorissen pointait à la 16e place à 1:38, alors qu’Astrid Verhoeven se trouvait toujours en avant-dernière position.

L’écrémage se faisait progressivement dans la dernière boucle de ce marathon. Mélody Julien était la première à craquer, suivie de l’Allemande Mayer et de l’Irlandaise McCormack.

La Suissesse Schlumpf accélérait et Verbruggen décrochait à son tour, avant de réussir finalement à recoller aux six femmes de tête quelques minutes plus tard.

Après 38 kilomètres, la Suissesse était décrochée, tout comme Verbruggen, distancée de quelques mètres par le groupe de cinq, composé de Dattke, Brinkman, Lisowska, Epis et Parlov

Verbruggen perdait de plus en plus le contact avec les premières places, d’où Epis décrochait à son tour. Elles n’étaient plus que quatre devant à trois kilomètres de l’arrivée.

Au 40e kilomètre, Lisowska se détachait et s’isolait en tête. Dattke, Brinkman et Kostro voyaient la Polonaise s’envoler vers la victoire. Elle franchissait la ligne après 2:28:36

Parmi les poursuivantes, la Croate Parlov finissait très fort et empochait la médaile d’argent à 7 secondes. Brinkman et Dattke se disputaient le bronze au sprint, finalement remporté par la Néerlandaise.

Hanne Verbruggen terminait 8e en 2:29:44, dépassée sur la fin par Mayer et McCormack.

Mike Gorissen a effectué une excellente remontée et se classait 13e en 2:31:48. Astrid Verhoeven, quant à elle, a terminé à la 32e place en 2h38:37.