Löw, Villas-Boas et Pochettino : il y a au moins ces trois grands noms pour succéder à Martinez

Ça bouge à la fédération qui vise haut pour trouver un successeur à Roberto Martinez. La task force mise sur pied par l’Union belge s’est réunie mercredi et le fera encore jeudi et vendredi, pour avancer sur les dossiers du directeur technique et du sélectionneur.

Christophe Franken
 Pour Mauricio Pochettino, l’un des grands noms, le salaire risque d’être un problème.
Pour Mauricio Pochettino, l’un des grands noms, le salaire risque d’être un problème. ©Photo News 

Plusieurs candidats ont déjà été écartés (Hervé Renard, Claude Puel, Andrea Pirlo…). Dans la short list, on retrouve, entre autres, trois grands noms du football européen: Joachim Löw, Andre Villas-Boas et Mauricio Pochettino.

Löw est libre depuis son départ du poste de sélectionneur de la Mannschaft en juin 2021, un poste qu’il a occupé pendant 15 ans avec une victoire à la Coupe du monde 2014. À bientôt 63 ans, il souhaite rester dans le football de nations.

Villas-Boas est plus jeune (45 ans) mais possède aussi une grosse expérience, après avoir entraîné Tottenham, Chelsea, le Zenit, Porto et Marseille, son dernier club où il avait résilié son contrat en mars 2021.

Vercauteren directeur technique ?

Pochettino (50 ans) était, lui, en poste au PSG jusqu’à l’été 2022. Il n’était resté que 18 mois en poste, payant l’élimination contre le Real Madrid dès les huitièmes de finale. Avant cela, il avait réussi un travail brillant à Tottenham de 2014 à 2019, notamment avec les Diables Vertonghen et Alderweireld. Il garde une belle cote parmi les plus grands clubs européens. Ce qui pourrait représenter un handicap pour la fédération au niveau salarial. Il gagnait un million… par mois à Paris.

Le nouveau sélectionneur se trouve-t-il dans ces trois noms ? C’est possible mais la liste arrêtée par la task force est plus longue, sans qu’on puisse encore savoir à quel point.

Le dossier du directeur technique est plus avancé : Franky Vercauteren (66 ans) a les meilleures chances pour devenir le nouveau directeur technique, même si un club l’a aussi approché ces derniers jours. Libre depuis la fin de son mandat à l’Antwerp (en juin 2021), il avait déjà l’expérience de ce genre de rôle, plus en retrait du terrain, à OHL.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...