Vincent Vanasch, l'espion idéal des Red Lions avant de défier l'Allemagne au Mondial : "On est plus forts qu'eux mentalement"

Le gardien des Red Lions Vincent Vanasch, qui joue à Cologne depuis 2020, est l’espion idéal pour le staff belge avant d’affronter l’Allemagne.

Interview: Thibaut Vinel
 Vincent Vanasch prenant la pose à Bhubaneswar (Inde), le 16 janvier dernier.
Vincent Vanasch prenant la pose à Bhubaneswar (Inde), le 16 janvier dernier. ©BELGA 

Ce mardi à 14h30 (heure belge), le groupe B offrira son match au sommet entre Belges et Allemands. Les uns et les autres ont réussi leur entrée dans le tournoi en battant respectivement la Corée du Sud (5-0) et le Japon (3-0). Selon la FIH, les deux nations s’affronteront pour la 35e fois. Si la Mannschaft avait clairement l’avantage durant des décennies, la Belgique a repris le pouvoir ces dernières années. Lors des grands tournois (JO, Mondiaux et Euro), les Red Lions n’ont plus perdu face à leur voisin depuis l’Euro 2015. Les Belges ont brisé le rêve allemand lors des Jeux de Rio et de Tokyo, lors de la Coupe du monde 2018 ainsi que lors des Championnats d’Europe 2017 et 2019. Les Lions ont pris l’ascendant psychologique.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...