Les secrets des corners carolos

Dimanche, le Sporting a encore marqué (et gagné) grâce à ses corners. L’analyste Sandro Salamone lève un coin du voile sur le travail précieux effectué en amont avec l’adjoint Frank Defays.

Vincent Blouard
 Salamone (au centre) en visionnage avec Defays et Koffi, lors du stage hivernal en Turquie.
Salamone (au centre) en visionnage avec Defays et Koffi, lors du stage hivernal en Turquie. ©Belga 

Rebelote! Ce dimanche face au Cercle Bruges (2-1), comme à Eupen huit jours plus tôt (1-2), Charleroi s’en est remis à un corner pour émerger dans une rencontre quelque peu enlisée. "On les travaille toutes les semaines et je tiens à mettre à l’honneur Frank (Defays) et Sandro (Salamone). Ce sont eux qui s’occupent des phases arrêtées offensives", a salué Felice Mazzù.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...