Première Coupe du monde de handball pour la Belgique : "Ce ne doit être qu'une première étape"

Président de l’Union belge de handball depuis août 2020, Jean-François Hannosset est impatient de voir la Belgique disputer son premier Mondial. Les Red Wolves sont dans le groupeH avec le Danemark (champion en titre), Bahreïn et la Tunisie.

Interview: Nathalie Dumont
 Jean-François Hannosset espère que les Red Wolves feront bonne figure pour leur première Coupe du monde.
Jean-François Hannosset espère que les Red Wolves feront bonne figure pour leur première Coupe du monde. ©ennio cameriere  

Un peu plus de deux ans après sa prise de fonction à la tête du handball belge, Jean-François Hannosset a déjà atteint l’un des objectifs fixés : qualifier les Red Wolves pour un grand tournoi. Les regards étaient plutôt tournés vers l’Euro 2024 mais la mission est déjà accomplie avec cette participation à la Coupe du monde 2023 disputée en Pologne et en Suède. Pour ses grands débuts, la Belgique affrontera vendredi soir le Danemark, double champion en titre, et ses milliers de supporters. Après des années à admirer le modèle de réussite des Red Lions (hockey), les Red Wolves, qui pointent entre la 25e et la 35e place mondiale, ont posé la première pierre d’un édifice qu’ils espèrent tout aussi brillant dans les années à venir que celui des hockeyeurs.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...