Perica après son 3e but pour le Standard: «Même des attaquants à 40 millions ne marquent pas»

Stipe Perica a inscrit son premier but à Sclessin, vendredi. Mais il sait qu’il doit encore faire mieux.

Maxime Jacques
 Perica veut rendre à Deila la confiance qu’il lui accorde.
Perica veut rendre à Deila la confiance qu’il lui accorde. ©BELGA

Quand on ne se crée pas assez d’occasions, on ne peut pas marquer. Le Standard l’a une nouvelle fois appris à ses dépens, vendredi soir face à Saint-Trond (1-1). Les Rouches n’ont cadré qu’un seul tir en 90 minutes, celui de Stipe Perica à la 92e minute. Malgré ce but, cela n’a pas empêché l’attaquant croate, auteur de sa première réalisation à Sclessin, d’être pointé du doigt après une nouvelle prestation décevante.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...