Charleroi : l'an zéro du renouveau ?

Trois constats découlent de la victoire tardive mais méritée du Sporting, samedi fin d’après-midi au Kehrweg. Celle qui doit enclencher le renouveau sous Mazzù.

Vincent Blouard
 La rage et la joie de Felice Mazzù et de ses joueurs, partis fêter le deuxième but avec les supporters.
La rage et la joie de Felice Mazzù et de ses joueurs, partis fêter le deuxième but avec les supporters. ©Photo News

Dominateur mais finalement mené contre le cours du jeu après un but évitable concédé sur un coup franc de Peeters repris de la tête par Lambert, Charleroi a surmonté collectivement l’obstacle eupenois (1-2) pour se relancer (22 points). Plusieurs enseignements peuvent être tirés après cette victoire.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...