Tim Merlier, nouvelle recrue de Soudal Quick-Step : "C'est comme jouer au Real Madrid avec son meilleur ami"

Recrue phare de l’équipe Soudal Quick-Step, Tim Merlier y a retrouvé son meilleur ami Bert Van Lerberghe.

Quentin Finné

Le cyclisme a décidément le pouvoir de magnifier les plus belles histoires. Champion de Belgique en titre, Tim Merlier a réalisé cet hiver un authentique rêve de gosse en passant de l’équipe Alpecin-Fenix à Soudal Quick-Step. "Quand j’étais enfant, je me souviens avoir assisté à quatre ou cinq reprises à la présentation officielle au public d’une dream team qui comptait alors des gars comme Bettini ou Boonen en ses rangs. J’avais commencé le vélo depuis peu et je regardais ces grands noms défiler sur le podium du centre des expositions de Courtrai avec des étoiles plein les yeux. Rejoindre cette équipe, pour un cycliste, c’est comme jouer pour le Real Madrid pour un footballeur…"

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...