Quand la pluie remonte le moral

Furibard après un lundi épouvantable, le Français Guerlain Chicherit a retrouvé le sourire à l’issue de l’étape 3 du Dakar, ce mardi. Vu le déluge qui s’est abattu sur le parcours, la direction de course a en effet décidé d’interrompre la course à 70 kilomètres de la fin de la spéciale alors que la star du freeride était occupée à mater copieusement ses concurrents. Il a donc logiquement été désigné vainqueur de l’étape, la première d’un buggy Hunter sur ce Dakar.

M.B.

Un autre qui avait le sourire, c’est Nasser Al-Attiyah. Malgré une journée où il a eu l’un ou l’autre contretemps, le Qatari profite des ennuis de Carlos Sainz qui a perdu plus de 45 minutes suite à un bris de suspension. Avec désormais 13 minutes d’avance sur un autre Toyotiste, Yazeed Al Rajhi, et 32 minutes sur Giniel de Villiers qui est précédé par l’étonnant rookie Simon Vitse et son buggy MD, les troupes de Jean-Marc Fortin prennent une première option sur le Dakar 2023.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...