Scott Parker présenté comme entraîneur de Bruges: «No Sweat, no Glory»

L’entraîneur anglais de Bruges l’assure: " Ce n’est pas la qualification en Ligue des champions qui m’a amené ici. "

Julien Parcinski
 Parker veut pratiquer un football dominant pour sa première expérience à l’étranger.
Parker veut pratiquer un football dominant pour sa première expérience à l’étranger. ©BELGA

Il était complexe de l’imaginer au soir du 12 octobre dernier après la qualification en Ligue des champions ramenée du Wanda Metropolitano mais trois mois plus tard, Carl Hoefkens n’est plus l’entraîneur du Club Bruges. Franchir les poules de la plus prestigieuse des compétitions européennes ne représente pas un totem d’immunité, même à Bruges. La preuve. C’est avec cette pression du joli parcours européen, mais aussi et même surtout ces 12 unités de retard sur le leader genkois en Jupiler League, que le Britannique Scott Parker s’engage dans l’aventure brugeoise.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...