Une perte de 20 millions au dernier bilan chez les Rouches

Le Standard a publié ses comptes annuels, quelques heures avant la fin de l’année 2022. Les comptes, arrêtés au 30 juin 2022, concernent à la fois l’ancienne direction, représentée par Bruno Venanzi (Jean-Yves Reginster et Mario Bronckaerts étaient également administrateurs), et la nouvelle, soit 777 Partners, représentée par Joshua Wander, Juan Arciniegas et Steven Pasko, dont les mandats, entamés le 9 mai 2022, courent jusqu’au 25 octobre 2027.

F.B.
 La perte du club liégeois reste très importante.
La perte du club liégeois reste très importante. ©BELGA 

Ces comptes arrêtés au 30 juin, ne donnent pas encore une idée complète de l’action de la nouvelle direction, qui s’est donnée un an pour ajuster une situation financière qui reste préoccupante. La perte du club liégeois reste ainsi importante : 20 219 653 €, contre 19 737 931 € l’année dernière, et une perte cumulée qui s’élève à près de 28 millions € (27 959 965 €). L’augmentation de capital, par tranches de 5 millions € (un versement a été effectué en fin d’année), pour un total de 15 millions €, doit permettre d’écarter, avec le temps, les nuages sombres au-dessus de Sclessin. Des efforts financiers ont ainsi été consentis depuis le début de la saison, et le Standard a réussi, début décembre, son examen de contrôle par la commission des licences.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...