Dakar 2023: Brabec empoche finalement la première étape en moto

Le vainqueur 2022, le Britannique Sam Sunderland, a dû abandonner.

Belga
Le motard australien Daniel Sanders (GasGas) donné vainqueur de la première étape du Dakar dimanche a finalement écopé d'une pénalité de deux minutes et a donc rétrogradé au classement.
Le motard australien Daniel Sanders (GasGas) donné vainqueur de la première étape du Dakar dimanche a finalement écopé d'une pénalité de deux minutes et a donc rétrogradé au classement. ©BELGA Nieuwsbrief

Le motard australien Daniel Sanders (GasGas) donné vainqueur de la première étape du Dakar dimanche a finalement écopé d'une pénalité de deux minutes et a donc rétrogradé au classement du jour, la victoire revenant à l'Américain Ricky Brabec (Honda).

Comme Sanders, le Chilien Pablo Quintanilla (Honda) et l'Espagnol Joan Barreda (Honda) ont été sanctionnés pour n'avoir pas tenu compte de limitations de vitesse mentionnées dans le roadbook.

Il s'agit d'excès de vitesse normaux et non de dépassements au-delà des 160 km/h fixés comme vitesse maximale, a précisé ASO, l'organisateur du rallye-raid.

Sanders et Quintilla ont été pénalisé chacun de deux minutes (excès de vitesse entre 20 et 40 km/h), Barreda d'une minute (excès inférieur à 20 km/h).

Selon le classement de l'étape, toujours provisoire, Brabec empoche la victoire du jour, devant l'Argentin Kevin Benavides (KTM) et l'Américain Mason Klein (KTM).

Le classement général n'était lui pas encore disponible.

Cette première étape, une boucle partie des bords de la mer Rouge et qui a sillonné pendant 368 km des terrains tour à tour sablonneux et caillouteux, a par ailleurs été marquée par l'abandon du tenant du titre, le Britannique Sam Sunderland.

Le motard de 33 ans a abandonné après une chute au km 52. Après une première victoire sur le Dakar en 2017, il avait déjà dû jeter l'éponge l'année suivante.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...