Tennis - Sparring-partner, un métier de l'ombre : «S’adapter aux attentes du joueur et de son coach»

Renvoyer la balle le plus souvent possible et de la bonne manière, voilà le rôle du sparring-partner dans le monde du tennis.

Christophe Verstrepen
 Notre compatriote Seppe Cuypers (à gauche) était le sparring-partner de Naomi Osaka lors du sacre de la Japonaise à l’Australian Open 2021.
Notre compatriote Seppe Cuypers (à gauche) était le sparring-partner de Naomi Osaka lors du sacre de la Japonaise à l’Australian Open 2021. ©AFP

Si le tennis est par essence un sport individuel où l’athlète de haut niveau est mis en avant quand il remporte des tournois, il ne faut pas oublier que derrière chaque grand champion se cache une équipe qui consacre l’essentiel de son temps au bien-être de son protégé. Si l’entraîneur, le kiné, le médecin, le préparateur physique ou le coach mental sont régulièrement mis en avant, il y a un métier qui, lui, demeure plus dans l’ombre. Lequel ? Celui de sparring-partner.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...