Le Cameroun surprend le Brésil, la Suisse en 8e de Coupe du Monde (vidéos)

Les derniers matchs de la phase de groupe de la Coupe du Monde 2022 au Qatar se jouaient ce vendredi avec le Brésil et la Suisse qualifiés depuis le groupe G.

La Rédaction de L'Avenir
Le Cameroun surprend le Brésil, la Suisse en 8e   de Coupe du Monde (vidéos)
©AFP

C’était l’heure de voir si le pronostic de Samuel Eto’o allait se réaliser. On est un peu mauvaise langue, mais son prono était en théorie déjà terminé avant le match puisque l’attaquant les avait pronostiqués premiers du groupe… Après avoir sauvé les espoirs contre la Serbie en revenant à 3-3 alors que le score était de 3-1, cette fois, il a fallu un petit miracle pour que le Cameroun gagne contre le Brésil... Pas assez puisque la Suisse s’est défaite de la Serbie.

Serbie - Suisse

La Suisse ouvre le score en début de rencontre après une bonne remontée de balle de Rodriguez dont le centre est mal repoussé par Pavlovic qui renvoie en plein dans l’axe. Le ballon est donné à Shaqiri qui troue les filets via une déviation d’un défenseur serbe. Cette fois, pas de célébration en rapport avec l’Albanie de la part du binational.

Dans la foulée, l’ancien Anderlechtois Mitrovic remet les scores au nul d’une tête décroisée magnifique. Les erreurs s’enchaînent côté suisse et c’est après une mauvaise passe de Shaqiri et un tacle raté en défense que Vlahovic se permet de croiser sa frappe du gauche et tromper Kobel.

Les Suisses y reprendront encore après une action magnifiquement construite où Shaqiri offre l’égalisation à Embolo en centrant juste devant le gardien.

Au retour des vestiaires, l’harmonie suisse continue d’opérer et c’est Vargas qui donnera le coup d’éclat nécessaire aux siens pour pouvoir offrir le but à Freuler.

Cameroun - Brésil

Dominateurs mais sans être très dangereux en première mi-temps, les Brésiliens frôlaient le but encaissé en fin de rencontre mais pouvaient compter sur leur "deuxième" gardien Ederson pour sortir un énorme arrêt.

Au retour des vestiaires, le brésil passe la deuxième et frôle par plusieurs fois. Soit à cause des arrêts d’Epassey, soit grâce aux floches du gardien camerounais.

En toute fin de match, une bonne reconversion camerounaise arrive jusqu’à la tête d’Aboubakar qui d’un superbe geste trompe Ederson, puis enlève son maillot, prend jaune et sort pour une rouge.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...