Lionel Messi sort l’Argentine du pétrin face au Mexique (vidéos)

Dans un match tendu, l’Albiceleste est venue à bout d’une équipe mexicaine résolument tournée vers la défense grâce à un but et une passe décisive de Lionel Messi.

François Linden
 L’Argentine a été libérée par un but de Messi à la 66e minute, avant de faire le break par Fernandez en fin de rencontre. (Photo by Alfredo ESTRELLA / AFP)
L’Argentine a été libérée par un but de Messi à la 66e minute, avant de faire le break par Fernandez en fin de rencontre. (Photo by Alfredo ESTRELLA / AFP) ©AFP

Une première période fermée

Le début de match est haché, avec de nombreuses fautes commises par les deux camps. Les équipes sont nerveuses et de la tension se fait sentir dans l’air. L’Argentine, malgré ses quatre milieux de terrain, ne profite pas réellement de sa supériorité numérique dans l’entrejeu.

Peu d’occasions sont à signaler dans le premier acte, si ce n’est quelques coups de pied arrêtés. Un centre-tir excentré de Messi sur coup franc met Ochoa en difficulté (35e). Cinq minutes plus tard, Di María adresse un bon ballon sur corner, mais Lautaro manque sa reprise de la tête.

Le Mexique obtient un coup franc plus qu’intéressant à la 44e minute, mais la frappe enroulée de Vega manque de puissance et est captée par Martinez.

Léo fait sauter le verrou mexicain

Le second acte recommence sur les mêmes bases que le premier, avec beaucoup de déchets techniques du côté argentin. Lionel Messi n’est pas du tout dans son match, en témoigne un coup franc sans conviction à la 52e minute.

Et pourtant, même dans un mauvais jour, le lutin argentin est capable d’exploit individuel. Alors que l’Argentine est complètement embourbée dans cette rencontre, Di María adresse un centre tranchant pour Messi dans l’axe. La Pulga contrôle avant de décocher une frappe à ras de sol qui termine dans le petit filet d’Ochoa ( 1-0, 66e). Léo fait la différence, et les dizaines de milliers de supporters argentins présents font trembler le stade de Lusail!

Ce but soulage l’équipe de Scaloni qui se montre plus sereine pour terminer la rencontre. Le Mexique ne semble absolument pas en capacité de revenir au score. L’Albiceleste parvient à se créer plusieurs occasions et fait le break en fin de match. Sur un corner joué court, Enzo Fernández s’infiltre dans le rectangle, feinte avant d’enrouler une frappe puissante qui trompe une seconde fois Ochoa ( 2-0, 87e).

L’Argentine s’impose contre une équipe du Mexique peu enthousiasmante et peut enfin respirer dans son groupe C. L’Albiceleste jouera sa qualification mercredi prochain contre la Pologne. Le Mexique, actuel dernier du groupe avec un seul point, devra coûte que coûte vaincre l’Arabie Saoudite pour ne pas passer à la trappe.

Le but libérateur de Lionel Messi :

Le but somptueux d’Enzo Fernández en fin de rencontre :

La fiche de match :

Argentine : Martinez - Acuna, Martinez, Otamendi, Montiel (Molina, 63e) - Mac Allister (Palacios, 69e), Rodriguez (Fernandez, 57e), de Paul, Di María (Romero, 69e) - Lautaro (Alvarez, 63e), Messi

Les buteurs argentins : Messi (66e), Fernandez (87eà

Sélectionneur : Lionel Scaloni

Mexique : Ochoa - Gallardo, Moreno, Montes, Araujo, Alvarez (Jimenez, 66e) - Chavez, Guardado (Gutiérrez, 42e), Herrera - Vega (Antuna, 66e), Lozano (Alvarado, 73e)

Sélectionneur : Tata Martino

Arbitre : Daniele Orsato

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...