Le Japon surprend l'Allemagne: en route pour la revanche!

Le plan du sélectionneur japonais, Hajime Moriyasu, a parfaitement fonctionné. Celui d’Hansi Flick a fait un gros flop.

Simon Hamoir
 Après avoir été menés, les Japonais ont réussi à inverser la tendance contre l’ogre allemand. Le sélectionneur nippon a dominé son homologue allemand.
Après avoir été menés, les Japonais ont réussi à inverser la tendance contre l’ogre allemand. Le sélectionneur nippon a dominé son homologue allemand. ©Photo News

Vingt-six tentatives, dont neuf cadrées, 3,3 buts attendus (selon les statistiques d’Opta), 74 % de possession du ballon et 771 passes (contre 270). Malgré ces statistiques et cette domination, l’Allemagne ne fait pas mieux que l’Argentine face à l’Arabie saoudite. Comme la bande à Lionel Messi, la Mannschaft a mené au score. Mais comme l’Argentine, elle a ensuite trop laissé jouer son adversaire qu’elle a plus que probablement sous-estimé. À tort évidemment.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.