Meunier: « Je ne vais pas dire que les Qataris sont des enfoirés »

Youri Tielemans et Thomas Meunier ont reçu beaucoup de questions sur le thème du brassard. Loin de la colère de la fédération belge, ils naviguaient entre tristesse et renoncement.

C.F.
Belgium's Thomas Meunier pictured during a training session of the Belgian national soccer team the Red Devils, at the Hilton Salwa Beach Resort in Abu Samra, State of Qatar, Monday 21 November 2022. The Red Devils are preparing for the upcoming FIFA 2022 World Cup in Qatar. BELGA PHOTO BRUNO FAHY

Connaissant le franc-parler de Thomas Meunier, les trois quarts des questions lors de sa conférence de presse lundi après-midi concernaient la décision de la FIFA d’interdire le brassard arc-en-ciel des Diables, et d’autres nations européennes, pendant ce Mondial au Qatar. Mais le latéral droit a quand même tenu à préciser un élément important face aux médias: " J’ai joué quatre ans au PSG, un club détenu par le Qatar. Je ne vais pas cracher dans la soupe maintenant et dire que les Qataris sont des enfoirés (sic). Je le savais quand j’ai signé dans ce club. On pourrait même dire que je cautionne tout cela en ayant accepté de travailler là-bas. Je ne renie pas mes quatre belles années. J’aurais accepté de jouer ce tournoi ici, de toute manière. "

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.