On a visité la mystérieuse île de l'équipe nationale américaine au Qatar

Les Américains sont dans le camp de base le plus fou de ce Mondial : un hôtel hyper-luxueux posé sur une île artificielle.

AU qatar
 L’hôtel Marsa Malaz Kempinski de Doha.
L’hôtel Marsa Malaz Kempinski de Doha. ©DR.

Le 1er octobre 2019. La FIFA ouvre les hôtels qataris aux nations qui ont bon espoir de se qualifier pour la Coupe du monde, trois ans plus tard. La première réponse qui arrive au numéro 20 de la FIFA Strasse à Zurich vient des États-Unis. Après avoir visité dix hôtels, la fédération américaine veut absolument l’hôtel Marsa Malaz Kempinski, un palace situé dans le quartier The Pearl.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.