Coupe de Belgique : Anderlecht l’emporte au bout d’une séance de tirs au but folle face au Lierse (vidéos)

Anderlecht a été contraint à jouer sa qualification aux tirs au but face au Lierse après une rencontre riche en suspens.

La Rédaction de L'Avenir

Anderlecht affrontait le Lierse dans le cadre des seizièmes de finale de la Coupe de Belgique. Les Mauves ont délivré une prestation assez pauvre, laissant par deux fois le Lierse revenir au score. Les 22 acteurs ont dû jouer la qualification aux tirs au but. Après 20 tirs, le Sporting l’a emporté 8 à 9 et accède dès lors aux huitièmes de finale.

Amuzu virevoltant, nouveau centre fatal pour Anderlecht

Anderlecht rentre bien dans la rencontre et se procure plusieurs opportunités. Francis Amuzu est le joueur qui apporte le plus de dangers de par sa vitesse sur le côté gauche. Et ça finit par payer: à la 23e minute de jeu, "Ciske" est bousculé par le bras de Raemaekers dans la surface. Pénalty, et c’est Fabio Silva qui s’en charge. Le Portugais envoie le ballon dans la lucarne et donne l’avantage aux siens (0-1, 24e).

Les joueurs du Lierse sont piqués au vif et ne vont pas tarder à réagir. Trois minutes après l’ouverture du score, Schouterden adresse un superbe centre dans le rectangle. Tabekou, complètement oublié par Murillo, adresse un coup de tête à bout portant qui trompe Verbruggen (1-1, 27e).

Les Mauves se font très peur après une reprise manquée de Rocha dans le petit rectangle (45e+1), mais finissent toutefois par reprendre l’avantage juste avant la pause. Trebel adresse un centre parfait vers Silva dans le petit rectangle. L’attaquant remet le ballon de la tête vers Stroeykens, qui contrôle de la poitrine et tente sa chance en se retournant (1-2, 45e+5).

Le Sporting joue la passe à 10 et se fait punir

La seconde période redémarre au petit trot. Les Bruxellois se font une nouvelle frayeur : à la 55e minute, Tabekou pense offrir un second but après un face à face réussi face à Verbruggen, mais Delcroix sauve son équipe d’un tacle sur sa ligne.

Si Anderlecht a largement une large possession du le ballon, les Mauves oublient d’aller dans le rectangle adverse. De son côté, le Lierse délivre une prestation courageuse et prend des risques pour égaliser. À 10 minutes de la fin du temps complémentaire, Vekemans, lancé face à Verbruggen, se jette pour reprendre un ballon en profondeur et parvient à placer le cuir au ras du poteau (2-2, 80e). Le Lierse remonte une seconde fois au score, le stade est en liesse!

Anderlecht aurait pu obtenir un pénalty dans le temps complémentaire après un accrochage sur Raman - le VAR n’est pas utilisé pour cette rencontre - mais est contraint par défaut de jouer les prolongations.

Vingt tirs au but, Verbruggen offre la qualification

En prolongations, le Lierse tente de jouer sa carte via plusieurs offensives. À la 101e minute, un centre de Vekemans trouve De Schryver, seul dans le petit rectangle, mais le numéro 10 lierrois ne fait qu’effleurer le ballon. Anderlecht prend peu à peu le dessus physiquement sur son adversaire, mais sans succès : l’issue de la rencontre se jouera à l’épreuve ultime, les tirs au but.

La séance est une réussite pour les tireurs. Les huit premiers tireurs des deux équipes réussissent chacun leur tir au but, laissant les deux portiers impuissants. Guillaume De Schryver s’élance en tant que neuvième tireur. Le meneur frappe, et le ballon passe au-dessus du but de Verbruggen. Anderlecht a alors son destin en main, mais le pénalty de Lissens est arrêté par Desmet!

Libert s’avance à son tour pour le Lierse, mais sa frappe est complètement manquée et est stoppée par Verbruggen. Le portier mauve se chargera de l’ultime tir anderlechtois et qualifie son équipe au bout d’une séance épique (8-9)! Anderlecht est qualifié, mais le Lierse peut s’estimer fier tant les joueurs se sont battus du début à la fin pour aller chercher la qualification.

Résumé de la rencontre

Buts : Silva (24e), Tabekou (27e), Stroeykens (45e+5), Vekemans (80e).

Tirs au but lierrois : Raemaekers (réussi), Rocha (réussi), Schouterden (réussi), Brebels (réussi), Van Acker (réussi), Vekemans (réussi), Gillekens (réussi), De Schrijver (réussi), De Schryver (raté), Libert (raté),

Tirs au but anderlechtois : Refaelov (réussi), Léoni réussi), Diawara (réussi), Sadiki (réussi), Silva (réussi), Delcroix (réussi), Raman (réussi), Ashimeru (réussi), Lissens (raté), Verbruggen (réussi)

Lierse : Desmet, De Schrijver, Pupe (Gillekens, 116e), Laes (Brebels, 79e), Walbrecq (Vekemans, 70e), Van Acker, Rocha, De Schryver, Schouterden, Raemaekers, Tabekou

Anderlecht : Verbruggen, Delcroix, N’Diaye, Debast (Lissens, 105e), Murillo (Sadiki 105e), Trebel (Diawara, 75e), Ashimeru, Amuzu (Refaelov, 75e), Stroeykens (Raman, 65e), Ait El Hadj (Léoni, 65e), Silva

KSV Beveren 2-2 Royal Antwerp (2-4)

Bien que rapidement réduit à dix suite à l’expulsion de Vincent Janssen (9e), l’Antwerp a battu Beveren aux tirs au but en 16es de finale de la Coupe de Belgique (2-2 après prolongations, tirs au but 2-4) Les Anversois avaient ouvert la marque par Calvin Stengs (45e+2) mais un doublé de leur ex-attaquant Dieumerci Mbokani (63e, 75e) a permis aux gars du Freethiel de renverser la situation. L’Antwerp a arraché l’égalisation grâce à un autogoal de Derick Tshimanga (85e).

En prolongations, les deux équipes ont pris moins de risque, l’Antwerp donnant même l’l’impression de miser sur les tirs au but. Frey, Muja, Nsimba et Balikwisha ont réussi les leurs et cela a suffi puisque Kablan et Barry ont transformé le leur contrairement à Hoggas et Mbokani.

RWDM 1-3 KV Courtrai

Alors qu’il a ouvert la marque par Ivann Botella (55e), le RWDM a été éliminé en seizièmes de finale de la Coupe de Belgique par Courtrai (1-3). Grâce à un doublé de Massimo Bruno (71e, 84e) et à Billel Messaoudi (90e+2), les Kerels ont rejoint les huitièmes de finale.

Les équipes qualifiées pour les huitièmes de finale sont le Standard, Seraing, Louvain, Deinze, l’Union, le Cercle, Malines, Zulte Waregem, Ostende, La Gantoise, Saint-Trond, Genk, le Club Bruges, l’Antwerp et Anderlecht.