Rallye du Condroz: Gryazin s'impose dans la douleur

Sur sa Skoda, le pilote russe Nikolay Gryazin a devancé un Cédric Cherain exceptionnel sur sa Porsche, au terme d’un rallye (à nouveau) endeuillé.

Olivier de Wilde
 Nikolay Gryazin (à droite) et son copilote: les vainqueurs d’une édition qui a connu une triste fin.
Nikolay Gryazin (à droite) et son copilote: les vainqueurs d’une édition qui a connu une triste fin. ©Matthis Demoulin 

Il était déjà prévu qu’il n’y ait pas d’hymne national, le drapeau russe sur la Skoda Fabia de Nikolay Gryazin étant remplacé par un ANA signifiant athlète neutre autorisé. Mais, vu l’accident dramatique s’étant déroulé à une heure de l’arrivée (deux décès et des blessés à Bas-Oha), il n’y a pas eu de cérémonie du tout, les équipages passant devant le podium d’arrivée dans un triste silence.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.