MotoGP: Bagnaia nouveau roi de la catégorie reine

L’Italien Francesco Bagnaia a été sacré champion du monde de MotoGP pour la première fois de sa carrière dimanche

La Rédaction de L'Avenir
 Bagnaia est le premier italien titré depuis Rossi… qui l’a formé.
Bagnaia est le premier italien titré depuis Rossi… qui l’a formé. ©AFP

L’Italien Francesco Bagnaia a été sacré champion du monde de MotoGP pour la première fois de sa carrière dimanche à l’issue du Grand Prix de Valence, ultime manche de la saison remportée par l’Espagnol Alex Rins qui a offert la victoire à Suzuki pour la dernière course de la marque en MotoGP.

Sur le circuit Ricardo Tormo en Espagne, le pilote Ducati de 25 ans a terminé 9e de la course, soit loin derrière son dernier rival pour le titre, le Frangais Fabio Quartararo (Yamaha), 4e, à qui il succède néanmoins au palmarès.

Avec ce titre, "Pecco" devient le premier champion italien depuis la légende Valentino Rossi en 2009 – auprès de qui il s’est formé – et le premier pilote Ducati titré depuis l’Australien Casey Stoner en 2007.

Il est également le premier Italien à s’imposer au guidon d’une moto italienne depuis une autre légende, Giacomo Agostini, qui avait remporté en 1972 son 12e titre avec MV Agusta.

Bagnaia est revenu de loin cette saison: après un début d’année gâché par plusieurs chutes, le Turinois a eu jusqu’à plus de 90 points de retard sur Quartararo, avant d’entamer la plus grande remontée en catégorie reine depuis l’introduction du système de points actuel en 1993, grâce à quatre victoires consécutives et huit podiums en dix GP.

En Moto2, le titre est revenu à l’Espagnol Augusto Fernandez (Red Bull KTM Ajo).