OHL résiste à Gand et maintient les Buffalos à distance du top 4 (1-1)

Pas de vainqueur entre Louvain et Gand dans le cadre de la quinzième journée de Pro League. Cuypers a ouvert le score pour les Buffalos, mais Gonzalès a égalisé sur pénalty.

La Rédaction de L'Avenir
 Photo by Gregory Van Gansen / Photonews
Photo by Gregory Van Gansen / Photonews ©Photo News

Après les victoires d’Anderlecht et de l’Union Saint-Gilloise, la troisième rencontre de la 15e journée de championnat au programme dimanche s’est terminée par un partage 1-1 entre OH Louvain et La Gantoise. Au classement, Gand occupe la 6e place (24 points) et OHL est 8e (22 points).

A OHL, Marc Brys a remplacé Pletinckx, blessé, par Louis Patris et a écarté Joren Dom au profit de Dylan Ouedraogo. Chez les Buffalos, Hein Vanhazebrouck a déménagé Sulayman Marreh et Vadis Odjidja sur le banc pour Andrew Hjulsager et Elisha Owusu. Dans cette configuration, La Gantoise l’a échappé belle lorsque sur un centre au second poteau de Sofian Kiyine, Gonzalez a placé son coup de tête à côté de la cage de Paul Nardi (2e).

Les Louvanistes ont continué à afficher leurs intentions offensives, mais sans forcer suffisamment. Du coup, les Buffalos sont rentrés dans le rythme et lancé involontairement par Ouedraogo, Hjulsager s’est présenté face à Valentin Cojocaru, qui a réparé l’erreur de son défenseur (16e). Alors qu’ils multipliaient les imprécisions, les Buffalos ont ouvert la marque par Cuypers, qui avait bénéficié d’un rebond sur un envoi de Matisse Samoise sur le gardien d’OHL (42e, 0-1).

S’ils ont entamé la seconde période avec le même enthousiasme affiché en début de rencontre, les Louvanistes ont attendu avant de cadrer leur premier tir mais ont surtout vu Patris perdre son duel face à Nardi (53e). Après le sauvetage de son gardien, La Gantoise est redevenue momentanément plus dangereuse bien que sa production se soit essentiellement limitée à une frappe à distance de Joseph Okumu repoussée en corner par Cojocaru (59e). Ce moment de stress passé, OHL a repris la direction de la surface adverse et a égalisé par Gonzalez sur un penalty accordé pour une faute d’Owusu sur Patris (73e, 1-1).