Gymnastique - Nina Derwael est prudente avant les Championnats du monde : «Je ne serai pas la favorite…»

Nina Derwael voit son retour à la compétition perturbé par une blessure et une rupture.

Guy Beauclercq
Belgian gymnast Nina Derwael poses for the photographer during a press conference of the Belgian gymnasts ahead of the upcoming World Gymnastics Championships, Tuesday 18 October 2022, in Gent. The world championships take place from 29 October to 6 November in Liverpool. BELGA PHOTO JASPER JACOBS
Belgian gymnast Nina Derwael poses for the photographer during a press conference of the Belgian gymnasts ahead of the upcoming World Gymnastics Championships, Tuesday 18 October 2022, in Gent. The world championships take place from 29 October to 6 November in Liverpool. BELGA PHOTO JASPER JACOBS

Quinze mois après son titre olympique en finale des barres asymétriques, à Tokyo, Nina Derwael sera de retour à la compétition le 29 octobre, à Liverpool, théâtre du Mondial 2022. La Limbourgeoise s’y alignera en qualifications du concours par équipes avec Maellyse Brassart, Noémie Louon, Lisa Vaelen et Jutta Verkest. L’objectif ? Le Top 8, comme au Japon, mais aussi synonyme de qualification pour le Mondial 2023, qui se tiendra à Anvers. Un rendez-vous qui, avec les Jeux de Paris, figure bien à l’agenda de notre championne. En attendant, celle-ci aborde l’avenir avec une certaine prudence.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.