Pas de divergence de vues avec l’équipe

Dans la foulée de la 11e place conquise par Evenepoel sur un Tour de Suisse à l’occasion duquel il souhaitait s’étalonner face à certains des meilleurs spécialistes des courses par étapes, une partie de la presse flamande s’est fait l’écho de prétendues questions dans le chef de l’entourage du Brabançon sur la capacité de l’équipe de Patrick Lefevere à porter la pépite de Schepdaal sur un terrain où elle possède une moins grande expertise  : les grands tours. « Patrick a été très clair avec moi lorsque j’ai prolongé mon contrat, éclairait le principal intéressé. Le budget va augmenter l’année prochaine avec l’arrivée de nouveaux partenaires (Soudal) et cela va nous permettre d’investir sur tous les points  : l’encadrement technique et médical, le matériel, les stages… Nous allons alors pouvoir nous inspirer de ce que font des équipes comme Ineos ou Jumbo. » Q. F.

Q. F.