Europa League: Francfort s’impose aux tirs au but au terme d’une finale complètement folle (vidéos)

À Séville, Francfort est venu à bout des Glasgow Rangers aux tirs au but après avoir été mené durant un quart d’heure.

La Rédaction de L'Avenir
Europa League: Francfort s’impose aux tirs au but au terme d’une finale complètement folle (vidéos)
©AFP

Qui aurait pu miser une seule pièce sur une finale en Europa League entre les Glasgow Rangers et Francfort? Pas grand montre.Et pourtant, les deux équipes ont eu le droit à au moins nonante minutes pour obtenir un ticket qualificatif pour la Champions League et surtout, un trophée européen à ramener dans leur ville respective.

Et dans une ambiance bouillante, ce sont surtout les Allemands qui se sont démarqués en première période.Kamara, ou encore Sow, forçant le légendaire Allan McGregor, 40 ballets, à intervenir à de multiples reprises. Les Rangers, profitant d’un avantage physique nettement supérieur, se contentant de leur côté de reculer pour mieux prendre le club de la ville à la saucisse à revers en contre-attaque.

Aribo, d’une frappe enroulée juste à côté des cages de l’ancien parisien Trapp est la preuve que cette tactique peut se montrer payante même si attention, avec la chaleur dans le stade, il faut savoir tenir physiquement.

Une seconde mi-temps animée

Alors que les Allemands peuvent prétendre à un penalty, étrangement oublié par l’arbitre et le VAR, c’est bien les Rangers qui ouvrent le score à la surprise générale. Sur un nouveau duel, le milieu de terrain Sow dévie la balle vers son propre rectangle sauf que le défenseur de Francfort, chute et laisse partir Aribo. L’attaquant des Rangers ne se fait pas prier et trompe Trapp (57e).Les supporters des Rangers sont en fusion!

Les Allemands en difficulté, mais Francfort est loin d’être mort. Un quart d’heure après le coup pris sur la tête, Kostic se joue de son opposant et centre pour Borre, qui se faufile entre les deux défenseurs centraux et trompe McGregor d’une frappe en pleine extension. La rencontre est relancée et les deux équipes vont aux prolongations…

Et malgré deux périodes plutôt calmes, probablement dû à la fatigue des vingt-deux acteurs, c’est bien les Rangers qui sont passés tout proches de la victoire dans les dernières secondes de la partie.Roofe, fraichement monté, centre à ras du sol pour Kent.L’ailier reprend parfaitement la balle mais Trapp sauve Francfort d’un arrêt étourdissant. On va donc aux tirs au but de cette finale haute en intensité. Une séance de tirs parfaite, où seul Ramsey, monté au jeu juste avant la fin de la séance des prolongations en vue de tirer ce penalty, rate sa tentative en frappant sur la jambe de Kevin Trapp, héros de cette finale.

Francfort s’impose dans une ambiance folle à Séville et décroche son seconde titre européen 42 ans plus tard.