Virton termine sa saison par un partage et attend mardi avec impatience

Après avoir mené longtemps au score, l’Excelsior Virton a été rejoint dans le final par le Lierse. Les Gaumais terminent leur saison sur ce match.

Virton
Mathieu Golinvaux

Même s’il n’y avait plus grand-chose à attendre de ce duel de fin de saison, les Virtonais terminaient leur championnat ce dimanche en livrant une bonne partie.

Les Verts auraient d’ailleurs sans doute mérité de rentrer de la chaussée du Lisp avec les trois points de la victoire, mais un penalty litigieux en fin de rencontre en a décidé autrement.

Après une bonne entame de match, les hommes de Pablo Correa ouvraient logiquement la marque. Élément le plus offensif en l’absence de Anne (suspendu), Hergé Kagé terminait joliment un mouvement en triangle entre Guillaume et Allach.

Pour cette ultime joute devant son public, le Lierse ne pouvait rester les bras croisés et faisait le forcing pour revenir en seconde période. Mais Martin, préféré à Sadin, se montrait vigilant.

Alors qu’on se dirigeait vers une courte victoire gaumaise, dans les arrêts de jeu, le longiligne Liongola s’infiltrait dans le grand rectangle et était déstabilisé par Vanbaleghem, selon monsieur Pirard qui indiquait le point de penalty. En revoyant les images, les observateurs étaient toutefois moins catégoriques et le médian virtonais jurait ne pas avoir touché son opposant sur cette action.

Et si Martin passait à deux doigts de dévier la frappe de l’attaquant lierrois, Liongola égalisait … pour du beurre.

Leur championnat terminé, les Gaumais ne sont pas pour autant en vacances. Ils continueront de s’entraîner jusqu’au 15 mai prochain, avec des duels amicaux prévus notamment face au Standard et au Cercle de Bruges.

Une fois encore, c’est toutefois en coulisse (et bien loin des terrains de gazon) que l’essentiel va se jouer pour l’avenir du club gaumais dans les prochains jours. L’autre Excelsior de la série, celui de Mouscron, a en effet jusque mardi pour faire appel de la décision de la fédération de ne pas lui accorder de licence pour le prochain exercice. Si les Rouge et Blanc ne le font pas, les Gaumais se maintiendront à cet échelon, s’ils le font, il faudra patienter jusqu’au 10 mai prochain pour connaître le niveau du matricule 200 la saison prochaine et voir enfin ses dirigeants se mettre au travail en vue de la saison prochaine ?

Sur le même sujet