Les Tornados dominent le monde

Champion du monde, le relais 4 x 400m belge a décroché ce dimanche soir à Belgrade la 14e médaille de son histoire.

Laurent Monbaillu
Les Tornados dominent le monde
Kevin Borlée a géré ses deux tours de piste à la perfection, remontant son rival espagnol pour aller chercher l’or. ©BELGA

Avec deux médailles d’or, la Belgique, venue à Belgrade avec la délégation la plus importante jamais constituée (22 athlètes), a rendu la meilleure copie de son histoire et s’est hissée à la troisième place au tableau des médailles, notre pays étant seulement précédé par l’Éthiopie (4 titres) et les États-Unis (3 titres)! Car à la quantité, s’ajoutait la qualité dans ce groupe noir-jaune-rouge et, deux jours après le formidable titre mondial décroché par Noor Vidts au pentathlon, on n’a pas été très étonné de retrouver l’équipe des Belgian Tornados comme pourvoyeur d’une nouvelle médaille. Mais de là à offrir l’or à notre pays, il y avait plusieurs pas à franchir pour nos relayeurs (Julien Watrin, Dylan Borlée, Alexander Doom et Kevin Borlée) qui ont tout d’abord brillamment remporté leur série ce dimanche matin (3.07.43). Rien ne dit, en effet, que le dernier relayeur américain, Isaiah Harris, qui s’est blessé dans le dernier tour, aurait réussi à remonter un Kevin Borlée sûr de lui.