Voici à quoi devrait ressembler la liste de Martinez ce vendredi

En l’absence des joueurs de plus de 50 sélections, le coach espagnol ne va pas révolutionner son équipe, ce vendredi, au moment d'annoncer la sélection des Diables pour les rencontres en Irlande (samedi 26 mars) et face au Burkina Faso (mardi 29 mars).

Maxime JACQUES
Voici à quoi devrait ressembler la liste de Martinez ce vendredi

Cela fait plusieurs mois, désormais, que Roberto Martinez a annoncé la couleur: la sélection du mois de mars ne sera composée que de joueurs possédant moins de 50 sélections. Les moins de 50. Exit donc Jan Vertonghen (136 sélections), Axel Witsel (120), Toby Alderweireld (118), Eden Hazard (116), Dries Mertens (103), Romelu Lukaku (101), Thibaut Courtois (94), Kevin De Bruyne (88), Nacer Chadli (66), Thomas Meunier (54) et Yannick Carrasco (54). "Je ne ferai aucune exception", a rappelé le sélectionneur national il y a quelques jours.

Mais contrairement à ce qu’on avait pu imaginer dans un premier temps, lorsque Martinez a évoqué pour la première fois la liste des moins de 50, il ne faut pas s’attendre à voir une révolution dans la sélection. Pourquoi? Parce que la Belgique prépare une Coupe du monde à la fin de l’année. "C’est la dernière ligne droite avant la Mondial, je vais pouvoir recueillir beaucoup d’informations pendant cette période", explique Martinez, qui ne veut pas non plus déforcer les U21, qui disputent un match très important au Danemark dans l’optique de la qualification pour l’Euro U23. Outre les 11 joueurs précités, on peut donc exclure les tauliers des Espoirs comme Loïs Openda, Amadou Onana, Michel-Ange Balikwisha, Hugo Siquet ou Yorbe Vertessen: ils seront dans la sélection de Jacky Mathijssen. On peut aussi rayer de notre esprit les joueurs qui n’ont pas reçu de présélection (elle brasse pourtant large) comme Julien De Sart (Gand), Mats Rits (Club Bruges), Manuel Benson (Antwerp) ou Rob Schoofs (Malines). Et on peut aussi oublier les blessés que sont Zinho Vanheusden ou Dennis Praet.

On vient donc de citer 22 noms mais aucun d’entre eux ne sera repris dans la sélection de Martinez, ce vendredi. "Mais je peux facilement trouver 30 Diables rouges ayant une expérience internationale complète", dit le coach fédéral. Voici à quoi cette liste pourrait ressembler.

Dans les buts, il y a du choix, même sans Courtois. Simon Mignolet et Koen Casteels seront là. Matz Sels, Hendrik Van Crombrugge et Thomas Kaminski se disputeront les deux dernières places.

En défense, Jason Denayer (en fin de contrat à Lyon et qui n'a toujours pas rejoué depuis son retour de blessure) et Dedryck Boyata (capitaine au Hertha Berlin) font figure d'incontournables vu les absences… et la retraite de Thomas Vermaelen, désormais dans le staff. Derrière eux, Leander Dendoncker, Athur Theate, Wout Faes et Sebastiaan Bornauw sont les prétendants les plus sérieux. Brandon Mechele pourrait également faire son retour.

Sur les ailes, il y a moins de choix. Thorgan Hazard sera là, tout comme Alexis Saelemaekers. Thomas Foket devrait être le troisième ailier appelé. Tout juste de retour de blessure, Timothy Castagne devrait être un peu juste. Mais il n'est pas impossible que Martinez décide de l'intégrer à la sélection en dernière minute. En tant que gaucher, Joris Kayembe a aussi une petite chance d'être appelé à nouveau, même si ses prestations à Charleroi sont un peu moins étincelantes.

Dans l'entrejeu, Youri Tielemans et ses 47 sélections échappent de justesse à la règle fixée par Martinez. Le Brugeois Hans Vanaken sera là aussi, tout comme Albert Sambi Lokonga. Pour compléter l'entrejeu, le retour d'Orel Mangala (blessé lors de sa seule et unique sélection il y a un an) est tout à fait envisageable.

Aux postes offensifs, Leandro Trossard, Yari Verschaeren et Charles De Ketelaere font office de favoris. Touché au mollet ces derniers jours, Jérémy Doku en sera également s'il est fit. Dans la négative, Dodi Lukebakio ou Adnan Januzaj pourraient recevoir sa chance. Nikola Storm, présélectionné, pourrait aussi en profiter, même si les chances sont plus minces.

Devant, les sélections de Michy Bathshuayi et Christian Benteke ne souffriront d'aucune contestation. Divock Origi, décevant au pays de Galles, pourrait recevoir une nouvelle chance. Quant à Dante Vanzeir, suspendu depuis quelques semaines avec l'Union, il pourrait être à nouveau appelé par Roberto Martinez, histoire de changer d'air avant les playoffs.

Le compte est bon?