NBA: un Kyrie Irving XXL porte les Nets, les leaders s’imposent à l’Ouest

Kyrie Irving a été le grand monsieur de la nuit en NBA, championnat nord-américain de basket. Le meneur de Brooklyn, qui disputait sa 16e rencontre de la saison seulement, a inscrit la bagatelle de 50 points dans la large victoire des Nets à Charlotte (121-132).

Y.D.K.

"Uncle Drew", qui peut jouer uniquement à l’extérieur depuis janvier en raison de son statut vaccinal, a réalisé sa meilleure performance de la saison avec 50 points, à 15/19 au tir dont 9/12 à trois points, 6 passes et 3 rebonds. Les Nets, qui pointent à la 8e place à l’Est avec un bilan de 33 victoires pour autant de défaites, iront jeudi à Philadelphie pour les retrouvailles attendues avec James Harden.

Sixième à l’Est, Cleveland a pu compter sur son talentueux meneur Darius Garland pour émerger à Indiana (124-127). Le joueur de 22 ans, natif de l’Indiana, a tout simplement réalisé sa meilleure performance en carrière avec 41 points et 13 passes. Grâce à un dernier quart-temps prolifique, riche de 21 unités, il a permis aux Cavs de s’imposer.

Toujours à l’Est, Milwaukee, 3e, n’a pas été mis en difficulté à Oklahoma City, notamment grâce au double MVP Giannis Antetokounmpo (39 pts).

A l’Ouest, les trois premiers se sont imposés ce mardi après avoir tous connu la défaite lors de leur dernière sortie. Phoenix, leader autoritaire (52v-13d), a toutefois dû batailler à Orlando (99-102). Toujours privés de leur meneur Chris Paul, touché au pouce, et de Devin Booker, les Suns ont pu compter sur l’omniprésence de DeAndre Ayton sous les paniers (21 pts, 19 rbds) et sur Mikal Bridges, dont le contre dans les dernières secondes a scellé la victoire de Phoenix.

Memphis, deuxième (45v-22d), n’a pas dû puiser dans ses réserves pour venir à bout de La Nouvelle-Orléans (132-111). Devant de 19 points à la pause, notamment dans le sillage de leur All-Star Ja Morant (24 pts, 8 rbds, 8 passes), les Grizzlies ont aisément géré leur viatique dans le second acte.

Enfin, Golden State, qui restait sur une série de cinq revers, a enfin redressé la barre. Les Warriors ont pu compter sur leur collectif, symbolisé par cinq joueurs à 14 points au moins, pour battre les Los Angeles Clippers (112-97). Si Steph Curry n’a pas eu son rendement habituel à distance (1/6), il a été bien épaulé en sortie de banc par Jonathan Kuminga (21 pts) et Jordan Poole (20 pts).

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.