NBA: débuts réussis pour Harden avec les Sixers, Phoenix tombe

James Harden a parfaitement répondu présent pour ses débuts avec Philadelphie vendredi en étant un grand artisan de la victoire des Sixers 133-102 contre Minnesota. A l’Ouest, le leader Phoenix est quant à lui tombé face aux Pelicans de la Nouvelle-Orléans, 117-102.

NBA: débuts réussis pour Harden avec les Sixers, Phoenix tombe

Harden, MVP 2018, a inscrit 27 points et délivré 12 passes décisives pour son premier match depuis son transfert retentissant de Brooklyn où il n’était arrivé que depuis un peu plus d’un an, à quelques heures de la clôture du mercato et en échange de Ben Simmons.

Touché par une blessure aux ischio-jambiers, il n’a pas pris part le week-end dernier au All-Star Game, mais s’est largement rattrapé vendredi par une performance offensive de taille.

De quoi provoquer l’admiration de son nouveau coéquipier Joel Embiid (34 points). "Il a joué pour nous tous. Sa capacité à tirer, à créer les occasions pour le faire, vous auriez du voir ma tête ... Nous n’avons jamais connu ça, rien de comparable".

"Nous avons un objectif commun. Je n’ai rien à prouver individuellement mais en tant qu’équipe, nous avons quelque chose à faire" a de son côté réagi Harden, qui espère avec Philadelphie, 3e de conférence Est (36 victoires) se mêler à la lutte pour la première place que se partagent Miami et Chicago.

Au lendemain de la victoire des Bulls sur Atlanta (112-108), le Heat a répondu avec un succès 115-100 sur le parquet des Knicks, toujours privés de Derick Rose, convalescent.

Tyler Herro (25 points), Jimmy Butler (23), Kyle Lowry (19) et Bam Adebayo (16 points, 16 rebonds) ont largement contribué à la victoire de Miami et ce malgré la performance majuscule de RJ Barrett, auteur de 46 points, un record dans sa carrière.

Ce dernier, de retour après quatre rencontres manquées pour cause de blessure, s’est offert six tirs à trois points et 9 rebonds, insuffisant pour éviter une quatrième défaite d’affilée, alors que Julius Randle a manqué d’efficacité (11 points, 2 tirs réussis sur 15).

Les Lakers trop courts

A l’Ouest, la surprise de la nuit a eu lieu du côté de la Nouvelle Orleans ou les Pelicans, 12e de conférence Ouest, se sont imposés devant le leader Phoenix 117-102 et mis fin à une série de 8 victoires des Suns.

CJ McCollum a guidé les siens avec 32 points, complétés par les 28 de Brandon Ingram et 18 de Jonas Valanciunas.

Les Pelicans comptent autant de succès que les Spurs qui se sont imposés en double prolongation contre Washington (157-153), grâce notamment aux 31 points de Dejounte Murray, qui avait vécu le week-end dernier son premier All-Star Game.

De prolongation il a aussi été question entre le Thunder et les Pacers. Shai Gilgeous-Alexander, de retour d’une entorse au genou droit, a inscrit 36 points dont un lancer-franc décisif pour offrir la victoire à Oklahoma 129-125.

De leur côté, les Lakers ont laissé échappé la victoire contre le rival de Los Angeles, les Clippers 105-102.

Les hommes de Lebron James, qui n’ont gagné que trois de leurs 10 derniers matches, avaient pourtant remonté un écart de 16 points et n’étaient menés que d’une unité à quatre secondes du terme lorsque Carmelo Anthony a manqué un tir à trois points.

James a lui aussi manqué sa tentative en fin de rencontre, mettant fin au passage à une série de 23 matches avec au moins 25 points inscrits.

Enfin, le Jazz de Donovan Mitchell, auteur de 33 points dont 7 tirs à trois points, a pris le dessus sur Dallas, 114-109.

© 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.