Les excuses de Zverev, exclu après avoir perdu son sang-froid à Acapulco: "Cela n’aurait pas dû arriver"

Alexander Zverev, 3e joueur du monde, a présenté ses excuses pour son comportement mardi soir au Mexique qui lui a valu une exclusion pure et simple du tournoi de tennis ATP 500 d’Acapulco.

Les excuses de Zverev, exclu après avoir perdu son sang-froid à Acapulco: "Cela n’aurait pas dû arriver"

L’Allemand, 3e mondial, a frappé à plusieurs reprises la chaise de l’arbitre avec sa raquette après une défaite en double.

Dans un post publié sur son compte Instagram, il affirme avoir "présenté ses excuses en privé à l'arbitre de chaise" après son accès de colère " inacceptable " à son encontre, a écrit Zverev qui risque en outre des sanctions supplémentaires de l'ATP.

 Le joueur allemand s’est excusé sur Instagram.

"Cela n’aurait pas dû arriver, je n’ai pas d’excuse. Je demande pardon à mes supporters, au tournoi et à ce sport que j’aime. Comme vous le savez, je donne tout sur le court. Mardi, j’en ai trop donné", a-t-il aussi écrit.

Le joueur de 24 ans a également annoncé qu’il allait profiter des prochains jours "pour réfléchir" à ses actes et sur comment s’assurer "que cela ne se reproduise plus à l’avenir".

Sur les images vidéo, on voit Zverev frapper à trois reprises la chaise de l’arbitre Alessandro Germani, s’asseoir puis se relever pour l’insulter et donner un dernier coup de raquette juste sous le pied de l’officiel, au moment où il descendait de sa chaise.

"En raison de son comportement antisportif à la fin de son match de double mardi soir, Alexander Zverev a été exclu du tournoi d’Acapulco", a annoncé l’instance gérant le circuit professionnel masculin sur son compte Twitter ATP Media Info.

Au-delà de son exclusion du tournoi d’Acapulco, l’Allemand, champion olympique à Tokyo en simple et lauréat du dernier Masters, pourrait être sanctionné plus lourdement selon le code disciplinaire de l’ATP.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.